SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée |

Grève au collège Marcel Cachin du Blanc-Mesnil
Article publié le 10 octobre 2018

L’ensemble de l’équipe éducative du collège Marcel Cachin ainsi que les personnels T.O.S et les parents élus avons décidé de débrayer ce jour afin d’évoquer les conditions inadmissibles et dangereuses d’accueil des élèves.

En effet, les mesures élémentaires de sécurité et d’hygiène ne sont pas observées dans notre établissement. La décision a été prise de maintenir un lourd chantier en présence permanente de presque 700 élèves.

Permettez-nous de vous énumérer, de manière non exhaustive, les incidents les plus récents et les plus graves :
- mise en danger directe de la vie des élèves : les verrous sécables des portes coupe-feu ne se brisent pas, empêchant la sortie des élèves en cas de danger. Ce n’était qu’un exercice, que se serait-il passé s’il y avait eu un feu ?
- effondrement d’un faux plafond dans une salle en présence des élèves.
- infiltrations d’eau en plusieurs lieux du collège.
- nuisances sonores liées aux travaux mesurées à 82 dB dans des salles occupées ; puis à plus de 90 dB quelques jours plus tard.
- accès limité et difficile aux toilettes (souvent inutilisables) entraînant des files d’attente devant les préfabriqués. Beaucoup d’élèves doivent renoncer à s’y rendre.
- couloirs saturés à chaque intercours où les élèves se retrouvent confinés entraînant ainsi des mouvements de foule dangereux.
- organisation de la demi-pension compliquée.
- fréquentes coupures d’eau et d’électricité.
- absence de points d’eau pour les élèves et les enseignants (en dehors des toilettes).
- infirmerie inondée.
- pratique de l’EPS déjà compliquée rendue impossible faute d’infrastructures (local EPS au sous-sol technique et absence de lieu de repli en cas de pluie).
- emplois du temps intenables pour les élèves et les enseignants : jusqu’à 5 heures de cours d’affilée avec seulement 10 minutes de pause et une sortie à 18h.




Au regard de ces éléments mettant clairement en péril la sécurité des élèves, nous estimons qu’il est de notre premier devoir de cesser de les accueillir dans de telles conditions. Nous déplorons de ne pouvoir assurer notre mission d’éducation, mais la sécurité des enfants de vos administrés prime sur tout.

Nous avons fait preuve de patience et d’indulgence mais force est de constater que la situation empire. Nos élèves ont été patients et courageux ainsi que leurs parents. Tous, nous avons fait des efforts, nous vous demandons à présent d’en faire autant.

Il vous revient de prendre la responsabilité de fermer l’établissement pour permettre la fin des travaux, assurer la sécurité de tout le monde et permettre à nos élèves d’apprendre dans des conditions décentes.

L’équipe enseignante et les parents-délégués.

PDF - 30.6 ko
Protestation au collège Marcel Cachin