SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée | Loi confiance |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


Vendredi 15 mars : Fin brutale de la nuit du lycée à Flora Tristan (Noisy-le-Grand - 93)
Article publié le 16 mars 2019

Communiqué des personnels

L’occupation pacifique du lycée Flora Tristan (Nuit des lycées), organisée par les enseignants dans le cadre de la mobilisation contre la réforme des lycées, a été brutalement interrompue à 23h30 par l’injonction donnée par l’inspection académique (Dasen) à la direction du lycée de mettre le lycée sous alarme. L’évacuation était donc inévitable.
Cette soirée qui n’a occasionné aucun désordre et n’a mis personne en danger a été un temps de discussion entre une trentaine de collègues et avec des parents d’élèves, notamment des représentants des deux fédérations de parents d’élèves (FCPE, PEEP).
Nous dénonçons ces pratiques d’intimidation révélant que le rectorat panique.

L’ordre a, aussi, été donné au proviseur de remonter les noms des occupants. Des collègues, du coup, se rajoutent y compris certain(e)s n’ayant pas pu y assister.

Une AG a été appelée pour lundi 13h30 pour faire le point et informer tous les collègues de ces tentatives d’intimidation de la part du rectorat de Créteil.

Parallèlement à Flora, un boycott des conseils de classe de seconde (non présence, et non inscription des moyennes et des appréciations sur les bulletins - sauf pour les élèves envisageant de s’orienter en voie pro ou techno) a commencé ce samedi et est très suivi (plus de 80% des professeurs des 10 classes de seconde - les contractuels ont été, par nous, incités à ne pas y participer).

Nous avons obtenu mercredi 13 mars (après une délégation d’une vingtaine de collègues au rectorat) un rendez-vous pour le 3 avril. Nous appelons les collègues ainsi que les parents à organiser à cette occasion un rassemblement à 17h devant le rectorat de Créteil.

Et dire que tout cela a pour objectif de dénoncer une détérioration des conditions d’enseignement et d’encadrement des élèves…