SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Tract harcèlement
Article publié le 30 mai 2011

Le harcèlement moral au travail : un fléau.

PDF - 139.8 ko
Tract

Portrait d’un pervers :
il culpabilise les autres - il reporte sa responsabilité sur les autres - il
ne communique pas clairement ses demandes, besoins,
sentiments, opinions - il répond très souvent de façon floue - il
change d’opinion, de comportements selon les personnes et les
situations - il invoque des raisons logiques pour déguiser sa
demande - il fait croire aux autres qu’ils doivent être parfaits
qu’ils ne doivent jamais changer d’avis qu’ils doivent tout savoir
pour répondre immédiatement aux demandes et aux questions - il
met en doute les qualités, compétences, la personnalité des autres, il
juge, dévalorise - il fait faire passer ses messages par autrui ou
par intermédiaire - il sème la zizanie et créé la suspicion, divise pour
mieux régner - il sait se placer en victime pour qu’on le plaigne - il
ignore les demandes - il utilise les principes moraux des autres
pour assouvir ses besoins - il menace de façon déguisée ou fait du
chantage ouvertement - il change de sujet au cours d’une
conversation - il évite l’entretien ou la réunion, ou il s’en échappe - il
mise sur l’ignorance des autres et fait croire à sa supériorité - il
ment - il prêche le faux pour savoir le vrai - il est égocentrique et
jaloux - il ne supporte pas la critique et nie les évidences - il ne
tient pas compte de la réglementation, des droits, des désirs et des
besoins des autres - il utilise souvent le dernier moment pour
demander, ordonner, ou faire agir autrui - son discours paraît
logique ou cohérent, alors que ses attitudes, actes, mode de vie
répondent au schéma opposé - il utilise des flatteries pour nous
plaire, fait des cadeaux, ou se met soudain au petit soin pour
vous - il produit un état de malaise ou de sentiment de non liberté :
pris au piège – il ne lâche jamais sa proie