SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée |

Stage "antiracisme" : des intervenant·es plus que légitimes
Article publié le 14 novembre 2019

Parmi les nombreuses attaques que nous avons reçues depuis novembre 2017 au sujet des stages sur l’antiracisme que nous organisons, une qui revient régulièrement concerne le choix de certain·es des intervenant·es.

Vous trouverez ci-dessous quelques éléments biographiques les concernants. Chacun pourra ainsi se rendre compte de leur expertise en la matière.

Intitulé de la discussion : Qu’est-ce qu’un-e élève racisé-e ? Où en est-on de l’antiracisme à l’école ? Ancrage sociologique et contextualisation

Intervenant·es : Nacira Guénif-Souilamas, Marwan Mohammed

Nacira Guénif-Souilamas, sociologue, professeur des universités à l’université Paris-VIII, co-directrice du laboratoire EXPERICE (Centre de recherche interuniversitaire, expérience, ressources culturelles, éducation), Paris VIII-Paris XIII ; Vice-présidente de l’ICI, Institut des Cultures d’Islam (établissement culturel de la Ville de Paris à Barbès) ; Fellow au Columbia University Research Center on Social Difference ; a été professeur invitée à NYU (New York University) ; membre du comité de rédaction de la revue Mouvements (La Découverte).

Ouvrages :
- Nacira Guénif-Souilamas, Des beurettes aux descendantes d’immigrants nord-africains, Paris, Grasset, coll. « Partage du savoir », 1999, 362 p. ; nouvelle éd. Des beurettes, Hachette littératures34, coll. « Pluriel », 2003, 362 p.
- Nacira Guénif-Souilamas et Eric Macé, Les Féministes et le garçon arabe, La Tour d’Aigues, Éditions de l’Aube, coll. « Monde en cours/Intervention », 2004, 106 p. 
- Nacira Guénif-Souilamas (dir.), La République mise à nu par son immigration, Paris, La Fabrique, 2006, 220 p.

Ses articles sont listés ici : https://univ-paris8.academia.edu/NaciraGuenif

Marwan Mohammed, sociologue, chargé de recherche au CNRS. Mène actuellement une recherche sur les carrières criminelles aux Etats-Unis au sein du Département de sociologie du John Jay College of Criminal Justice.

Ouvrages :
- Mohammed, (M.), 2013, Islamophobie. Comment les élites françaises fabriquent le « problème musulman », Paris, La Découverte, 2013 (avec A. Hajjat).
- Mohammed, (M.), 2011, La formation des bandes. Entre la famille, l’école et la rue, Paris, Presses Universitaires de France, Lien social.

Direction d’ouvrages :
- Mohammed, (M.), Talpin (J.), 2018, Communautarisme ?, Paris, PUF/La Vie des Idées (à paraître).
- Mohammed, (M.), 2012, Les sorties de délinquance, Enquêtes, théories, méthodes.Paris, La Découverte, Recherches.
- Mohammed, (M.), 2007, Les bandes de jeunes, des "Blousons noirs" à nos jours, Paris, La Découverte (avec Laurent Mucchielli)

Ses articles sont listés ici : https://www.marwanmohammed.net/publications

Intitulé de la discussion : La question de l’islamophobie dans l’Éducation nationale, enjeux et débats

Intervenant·es : Marwan Muhammad, un-e membre du cercle des enseignant-e-s laïques

Marwan Muhammad, trader pendant cinq ans au sein de la Société générale, enseignant entre 2007 et 2009, Marwan Muhammad rejoint en 2009 l’association Collectif contre l’islamophobie en France et en est le porte-parole entre 2010 et 2014. Il est ensuite conseiller spécial auprès du Bureau des institutions démocratiques et des droits humains de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe jusqu’en 2016. Le 1er mars 2016, il devient le directeur exécutif du Collectif contre l’islamophobie en France.

Ouvrages :
- FoulExpress : Petit traité de déconstruction du système financier, La Sentinelle, coll. « Consciences », 2009, 254 p. 
- Nous (aussi) sommes la nation : Pourquoi il faut lutter contre l’islamophobie, La Découverte, mars 2017, 248 p.

Cercle des enseignant·es laïques, Le Cercle des Enseignant·es Laïques est une association qui vise à promouvoir la laïcité à l’école. Afin de l’enseigner et de la vivre de façon sereine, nous proposons des clarifications historiques, philosophiques et juridiques permettant à chacun-e de distinguer le droit positif actuel et les conceptions différentes que nous pouvons avoir de la laïcité.
Créé par cinq enseignant-es du secondaire, co-auteur-rices du Petit manuel pour une laïcité apaisée, le Cercle des enseignant-es laïques participe à de nombreuses formations, initiales ou continues, des professionnel-les de l’Éducation nationale au sein des ESPE. Nous répondons à l’invitation de multiples associations d’éducation populaire, de quartiers, pour participer à des débats. Nous intervenons auprès des élèves. Nous commentons l’actualité par des tribunes.

Ouvrage :
- Jean Baubérot et le Cercle des enseignants laïques, Petit manuel pour une laïcité apaisée, La Découverte, 2016.
http://laiciteapaisee.org/presentation/

Intitulé de la discussion : Inégalités scolaires et « origine »

Intervenant·es : Fabrice Dhume, Fatima Ouassak

Fabrice Dhume, sociologue, membre du collectif CRISIS (Coopérative de Recherches ImpliquéeS et d’Interventions Sociologiques). Précédemment enseignant-chercheur à l’Université Paris Diderot (Paris 7) et membre de l’URMIS (Unité de recherche "Migrations et sociétés", CNRS UMR 8245, IRD UMR 205, Universités Paris Diderot et Nice Sophia Antipolis).

Ouvrage :
- Fabrice Dhume, Suzana Dukic, Séverine Chauvel, Philippe Perrot, Orientation scolaire et discrimination, La Documentation Française, 2011.

Ses articles sont listés ici : https://independent.academia.edu/FabriceDhume

Fatima Ouassak, fondatrice du Réseau Classe/Genre/Race et du collectif Le Front De Mères.