SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Agent-es | Anti-répression | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Violences sexistes et sexuelles | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | COVID-19 |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


Suppression de deux classes pour la rentrée au collége Fabien
Article publié le 1er juin 2021

Comme nous le déplorons presque chaque année, à cause d’une triste logique de réduction des coûts ? le collège Fabien de Saint-Denis perdra à la rentrée 2021 deux classes, une en sixième, une autre en cinquième. Pour lutter contre cette injustice, nous appelons à une grève mardi 1er juin, reconductible jeudi 3 juin si la Direction Académique n’apporte aucune solution pérenne à cette situation.

Les conséquences de ces politiques d’économies sur le dos des élèves sont évidemment nombreuses, mais la première est l’assurance d’apprentissages de moins bonne qualité. En effet, une perte d’une division surcharge automatiquement les autres classes. Les professeurs auront toujours moins de temps à consacrer par élève, dans un établissement d’éducation prioritaire où les difficultés sont nombreuses. Inclure provisoirement des élèves de SEGPA et d’UPE2A en classe deviendra impossible, alors que l’inclusion est une recommandation ministérielle. Avec un∙e ou deux AESH par classe, comment ferons-nous rentrer dans nos petites salles 25 ou 26 élèves ? De même, comment pourrons-nous faire respecter les règles de distanciation sociale dans des classes bondées où les élèves sont entassés les uns sur les autres ? Il va sans dire que nous aurons du mal à faire respecter les normes sécuritaires dans certaines salles.

Du côté enseignant la note est salée : 7 collègues présent∙e∙s depuis de plusieurs années dans l’établissement vont perdre entre 30 et 60% de leur service au collège Fabien, et devront exercer dans un autre établissement de Seine-Saint-Denis. La majorité des matières perdront donc un enseignant actif dans la vie de l’établissement, les empêchant ainsi de s’investir pleinement dans différents projets, alors que ceux-ci changent le quotidien des élèves et leur permettent d’apprendre autrement. Ces compléments de service rendent toujours plus difficile la communication entre collègues, au combien nécessaire pour assurer le partage des informations et le suivi des élèves. Les enseignants restants devront assurer les heures non réalisées et subiront ainsi des emplois du temps plus chargés. Il n’en résultera que fatigue et difficultés.

En contradiction avec les discours politiques, sur le terrain, nous ne constatons qu’une dégradation des conditions de travail et d’apprentissages. Les différents confinements ont fragilisé les compétences des élèves, les suppressions de classes finiront par les achever.

Les Personnels du Collège Fabien de Saint-Denis

Soutenus par leurs organisations syndicales Sud’Educ et CGT Educ’action