SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Agent-es | Anti-répression | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Violences sexistes et sexuelles | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | COVID-19 |

SUD éducation soutient les militant·e·s fiché·e·s par l’extrême droite : stop à cette intimidation nauséabonde  !
Article publié le 22 septembre 2021

Nous relayons le communiqué de la fédération Sud Education du 20/09/2021 suite au fichage de militant·es par le site d’extrême droite Fdesouche.

Plusieurs camarades de Sud Education 93 se trouvent sur cette liste. Nous leur apportons notre soutien ainsi qu’à toutes les personnes concernées.

Depuis plusieurs mois maintenant, une véritable campagne est orchestrée ciblant les militant⋅es antiracistes. Jean-Michel Blanquer et Frédérique Vidal, manifestement en croisade réactionnaire, n’en finissent plus de voir des « islamo-gauchistes » partout.

La secrétaire d’État chargée de la jeunesse est même allée plus loin en déclarant le 13 septembre qu’elle craignait plus les « discours intersectionnels » que Zemmour.

Comment s’étonner alors que le site d’extrême droite Fdesouche s’autorise à établir un fichier de militant⋅es antiracistes ?

Sur cette liste les noms et affiliations politiques, syndicales et associatives de nombreuses et nombreux militant⋅es apparaissent. Parfois accompagnés d’assignations comme leur religion musulmane supposée. Des membres de SUD éducation et de l’Union syndicale Solidaires y ont été fiché⋅e·s.

Il s’agit très clairement d’une tentative d’intimidation de l’extrême droite organisée que le gouvernement n’a toujours pas dénoncé à cette heure.

Cette tentative d’intimidation prend place dans un contexte islamophobe et raciste, de plus en plus décomplexé et exacerbé, notamment depuis la loi « séparatisme » promulguée par le gouvernement et l’approche des éléctions présidentielles. Ce contexte nauséabond fournit un terreau propice à l’ensemble des racismes, comme le montre la résurgence au grand jour d’un antisémitisme nauséabond ces derniers mois.

Rappelons également que les violences de groupuscules fascistes se multiplient à l’encontre des militant⋅es et forces progressistes. Nos locaux syndicaux ont ainsi été récemment l’objet de dégradations imputables à l’extrême droite.

SUD éducation affirme sa solidarité antifasciste sans faille avec l’ensemble des militant⋅es concerné⋅es par le fichage de Fdesouche.

Elle soutient la démarche de l’ensemble des militant⋅es fiché⋅es de Solidaires de s’associer à la plainte collective déposée contre Fdesouche.

SUD éducation prendra toute sa place dans les ripostes unitaires antifascistes et antiracistes à venir.