SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Anti-répression | ATTEE - Administratif⋅ves | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Violences sexistes et sexuelles | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | COVID-19 |

SUD éducation 93 attaqué conjointement par le Rectorat et les médias d’extrême-droite
Article publié le 22 janvier 2022

Depuis une semaine, et le fait n’est pas nouveau, SUD éducation 93 subit des attaques infondées de la part de la fachosphère et de médias d’extrême-droite (Le Point[1] ; Valeurs[2] ; L’Incorrect[3]).

Ces textes, écrits par de prétendu·es journalistes qui ne semblent pas avoir été sur le terrain, reprennent invariablement les arguments et les éléments de discours de l’administration, et ne respectent pas le contradictoire. Cela tombe bien : nous avons fait le choix de ne pas nous exprimer auprès de médias propageant une idéologie d’extrême-droite. Nous ne saurions trop conseiller aux personnels, notamment d’inspection, de prendre les mêmes précautions.

À SUD éducation 93, la convergence entre les attaques du Rectorat contre des collègues ou des établissements et celles de la fachosphère ne nous surprend hélas plus. Plus encore qu’une convergence, c’est une véritable concertation entre officines réactionnaires, Rectorat et Ministère qui semble s’être mise en place.

En 2021, c’est suite à des articles orduriers du Figaro magazine (« Molenbeek-sur-Seine »[4]) puis de L’Express[5] que le Ministre Blanquer lui-même, déjà bien plus occupé à lire la presse qu’à faire son travail, avait dépêché l’Inspection Générale dans un établissement de Saint-Denis. En ce début d’année 2022, suite à la répression ubuesque déclenchée par le Rectorat pour une motion-fable lue en Conseil d’Administration (« Le Serpent et le Roquet »), des journalistes ont eu accès en avant-première à la plainte d’une des inspectrices. Ces éléments de langage ont ensuite été largement repris et déformés dans la presse d’extrême-droite et par le conseil des « Sages » de la laïcité[6], qui n’a de sage que le nom, et pour qui ce manque de rigueur est loin d’être surprenant.

Blanquer et ce monde sont unanimes à dénoncer un prétendu lobby LGBT, à s’insurger contre l’antiracisme, contre une éducation sans stéréotype de genre ou à nier le terme même d’islamophobie. La couverture d’un des articles pense ainsi faire peur à ses lecteur·rices en imaginant une salle des personnels où seraient affichés un drapeau arc-en-ciel, une affichette Black Lives Matter et… une croix gammée barrée. Cette campagne médiatique adopte la même rhétorique que Jean-Michel Blanquer et Frédérique Vidal, notamment, celle de l’extrême-droite la plus haineuse et nauséabonde. Le Ministre avait bien tenté de porter plainte contre SUD éducation 93 à deux reprises, avec un classement sans suite dans les deux cas[7]. Les accusations de mener une action politique d’infiltration déguisée ou d’être complice d’assauts fantasmés contre la « République » ont pour unique but de désigner des coupables, de justifier l’islamophobie ou de fournir un alibi pour le piétinement des libertés, notamment académique et syndicale.

 

Pour SUD éducation 93, ces attaques sont la confirmation que le projet d’école et de société que nous portons, au sein de la Fédération SUD éducation et de l’Union Syndicale Solidaires, dérange.

SUD éducation 93 continuera de porter haut et fort des valeurs d’émancipation et de refus de toutes les discriminations.

SUD éducation 93 appelle à refuser de répondre aux médias d’extrême-droite et à dénoncer leur action.

 

PDF - 161.1 ko

 

[1] C. Pétreault, « Formation à la laïcité contestée à Pantin : l’inspectrice réagit », Le Point, 15 janvier 2022.

[2] « Pantin : polémique après un atelier sur la laïcité trop centré sur le port du voile, l’inspectrice porte plainte », Valeurs, 14 janvier 2022.

[3] G. Robin, « Gauchisme à l’école. Le niveau monte », L’Incorrect, n° 49, janvier 2022.

[4] N. Cherigiui, « À Saint-Denis, l’islamisation est en marche », Le Figaro Magazine, 20-21 mai 2016, dossier « Molenbeek-sur-Seine » ; voir la contre-enquête d’Acrimed : Sihame Assbague, Widad Ketfi, « Le Figaro à Saint-Denis : Désinformation-sur-Seine », 10 juin 2016, [https://www.acrimed.org/Le-Figaro-a-Saint-Denis-Desinformation-sur-Seine]

[5] N. Cherigui, « Filles voilées en cours, "ateliers racisés"... Des lycées hors des clous de la laïcité », L’Express, 3 décembre 2019

[6] Communiqué du « Conseil des Sages de la Laïcité », 14 janvier 2022 [https://www.education.gouv.fr/media/97924/download]

[7] Communiqué de SUD éducation 93, « La plainte pour "discrimination" de M. Blanquer contre SUD éducation 93 classée sans suite », 5 février 2020 [https://www.sudeducation93.org/La-plainte-pour-discrimination-de-M-Blanquer-contre-SUD-education-93-classee.html]