SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Rythmes scolaires à Pantin : Face au déni de démocratie, faisons nous entendre !
Article publié le 15 octobre 2018

Lors des premiers conseils d’école de l’année 2017- 2018, 80 % se sont prononcés pour le retour à la semaine de 4 jours.


Le maire de Pantin n’a pas respecté les avis des conseils d’école ! Il a préféré organiser une consultation adressée uniquement aux parents. Sur 4386 formulaires envoyés aux familles, il y a eu 825 réponses soit seulement 19 % de participation.
50,3 % des avis exprimés ont été favorables à la semaine de 4,5 jours. Ce qui représente 9, 55 % des parents concernés par cette consultation !

80 % des conseils d’école et 405 parents qui s’expriment pour le retour de la semaine de 4 jours contre 415 parents qui décident que la ville de Pantin doit rester à 4,5 jours.

Serait-ce la conception très restrictive de l’exercice de la démocratie du maire de Pantin ? Les animateurs-trices dont les conditions d’exercice ont été impactées n’ont pas été concerté-e-s non plus.

Conséquence de cette décision unilatérale : un tiers des 300 enseignant-e-s ont quitté la commune à la fin de l’année scolaire 2017- 18.
Des dizaines d’autres qui sont en attente d’un changement pour l’année prochaine, feront de même si la mairie reste arc boutée sur sa décision.

Le maire de Pantin a t-il véritablement décidé de déstabiliser définitivement les équipes pédagogiques ?

Après 5 années à 4,5 jours, le constat sur le terrain reste le même : les enfants et les enseignant-e-s sont fatigué-e-s. Le passage à 4,5 jours n’a en rien amélioré les conditions d’apprentissage des élèves.

Depuis cette rentrée scolaire, 80 % des communes françaises sont passées à la semaine de 4 jours. En Seine Saint Denis, ce sont 36 villes sur les 40 qui composent le département qui sont à 4 jours.

Pourtant en ce début d’année scolaire 2018-19, le maire a annoncé qu’il consulterait uniquement les parents d’élèves pour modifier les horaires du début de la journée.
Il n’est pour lui pas question de revenir sur l’organisation globale de la semaine et donc de revenir à la semaine de 4 jours.

Il est temps de se remobiliser et de faire respecter l’avis des conseils d’école !

Il est temps que l’expression de la démocratie soit celle de l’ensemble des acteurs
directement concernés par les rythmes scolaires : les enseignant-e-s, les parents.

Nous demandons l’abandon des rythmes scolaires actuels ! Nous voulons le retour à la semaine de 4 jours ! La parole de toutes et tous doit être entendue. L’avis majoritaire doit être respecté !

Les enseignant-e-s syndiqué-e-s et non syndiqué-e-s de Pantin avec le soutien des sections locales des syndicats : Snudi FO, SNUIPP et SUD éducation.

Signez la pétition :

PDF - 57.1 ko
Pétition pour le retour à la semaine à 4 jours à Pantin











Voici la motion de conseil d’école à adresser à M . Wassenberg IA-Dasen, avec copie à M. Kern, maire de Pantin :

OpenDocument Text - 17.2 ko
Motion de conseil d’école sur les rythmes à Pantin