SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée | COVID-19 |

Réunion extraordinaire de préparation de la rentrée du Comité Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail Départemental (CHSCTD) : le scandale sanitaire qui vient !
Article publié le 10 mai 2020

Le 7 mai, le CHSCTD 93 s’est réuni pour discuter des conditions sanitaires de la rentrée prévue la semaine prochaine par le ministère de l’éducation.
Vous trouverez en fin d’article les avis proposés par SUD et adoptés en séance.

Les réponses apportées aux préoccupations des organisations syndicales par M. Sebille, le DASEN adjoint, et par Mme Gentil, médecin conseillère technique départemental, ont été évasives, voire méprisantes.

Mme Gentil a notamment affirmé que « l’accueil des élèves dans un établissement scolaire, ce n’est pas plus compliqué que dans un magasin... » car « les établissements ne sont pas des unités médicales covid » et que « les mesures barrières ne sont pas les même qu’en service hospitalier », avant de chercher semble-t-il à rassurer les représentant·e·s des personnels en disant qu’il y a « une circulation des virus en temps normal dans les établissements » et qu’il fallait « relativiser ».

Il ne semble pas que l’institution soit en mesure de garantir aux personnels et aux élèves les conditions sanitaires nécessaires pour une réouverture des écoles.

Ainsi :

- Le protocole sanitaire national adopté par le ministère, rédigé par le bureau Veritas, est très en deçà des prescriptions du comité scientifique

- Il est mensonger d’affirmer que les personnels seront correctement formés aux gestes sanitaires alors que le département ne compte que 19 médecins scolaires, 260 infirmières, pour 190 000 élèves et 800 écoles : aucun système de formation en ligne (plateformes ou tutoriels) ne suffira à combler ce déficit de personnel médical. Un flou total entoure par ailleurs le contenu des formations qui seront proposées.

- Il n’est pas prévu de tests systématiques des personnels, simplement « en cas de soupçon »

- Il est prévu de distribuer d’abord des masques jetables aux personnels, puis des masques lavables, mais l’ensemble est « en cours d’acheminement » et risque fort de ne pas être disponible à temps. 2 masques par jour et par personne sont prévus, mais M. Sebille est incapable de donner le nombre de masques qui seront ainsi distribués.

- Aucune distribution de masques n’est prévue pour couvrir les besoins des personnels dans les transports, ces masques pourtant obligatoires seront aux frais des personnels.

- Les masques devront être lavés à 60°C, sans garantie que cela soit fait, et alors même que Mme Gentil a tenu à préciser que le lavage devait s’effectuer précisément à 60°C, ni plus haut, ni plus bas.

- Le protocole sanitaire national précise (p.5) que « la règle de distanciation physique, dont le principe est le respect d’une distance minimale d’un mètre entre chaque personne » et que « l’organisation mise en place dans les écoles doit permettre de décliner ce principe dans tous les contextes et tous les espaces », et non pas « le mieux possible », comme l’affirme M. Sebille.

- Savon et essuie-mains seront fournis par les collectivités locales. L’éducation nationale fournira 100ml de gel par personnel, mais ce gel est… en cours d’acheminement.

- Le choix des élèves qui rentreront dépendra des collectivités et des territoires.

Dans le 93, le Covid19 a fait trois victimes parmi les personnels de l’éducation nationale, et 11 parmi les parents d’élèves, sans que l’on ait de chiffres sur les employé·e·s des collectivités territoriales.

La Fédération SUD éducation a entamé une procédure en justice pour l’annulation de la réouverture des écoles et établissements.

Pas de sécurité sanitaire, pas de reprise !!!

PDF - 45.9 ko
CHSCTD extraordinaire Rentrée Covid 19
PDF - 38.5 ko
Avis de SUD adoptés en séance