SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

RASED :« sédentarisation » et « surnuméraire » ?
Article publié le 1er avril 2009

Définition « sédentarisation » et « surnuméraire »

Le 16 octobre 2008, le MEN réunit les IA (Inspecteurs d’Académie) et leur affirme qu’il prévoit un plan pluriannuel de disparition des Rased, sous leur forme actuelle.
Tollé général, il revient sur ces déclaration mais maintient la suppression de 3000 postes de maîtres des RASED pour la rentrée 2009.

Le 8 Janvier 2009, il fait une nouvelle déclaration, comme quoi, il n’y aurait plus que 1500 suppressions de postes.

Qu’en est-il vraiment ?

- 3000 postes sont bel et bien supprimés au budget 2009 mais sous quelle forme ?

*1500 sont « sédentarisés », c’est-à-dire qu’ils ne prendront plus des petits groupes en difficulté dans les classes, mais qu’ils reprendront une classe entière dite « banale » comme les autres collègues, non spécialisés.
En plus de
*1500 enseignants spécialisés« en surnuméraire » ne seraient plus en « réseau » mais affectés dans UNE école.

Alors peut-on s’en féliciter, puisque pour cette école ce serait un maître E ou G pour UNE SEULE école ?

On pourrait si les postes de maîtres E et G étaient multipliés par 4 ou 5 !
Mais dans l’état actuel des choses, que signifie cette affectation en « surnuméraire » ?

- Les maîtres spécialisés concernés par cette mesure n’interviendront plus que sur UNE SEULE école. Les autres écoles ne seront plus couvertes par le RASED.

C’est une perte sèche pour ces écoles !

- les enseignants spécialisés travaillent en réseau : 1 maître E, 1 maître G et un psychologue scolaire. Ce fonctionnement n’est pas anodin, il détermine une cohérence professionnelle des RASED.

En « individualisant » un enseignant spécialisé, on casse l’enseignement spécialisé en tant que Réseau (le R de RASED).

- l’affectation sur UNE école est, selon certaines sources ministérielles, un « autre mode de sédentarisation ».

Une fois le maître E affecté sur UNE seule école, qu’est-ce qui empêche l’année suivante de le mettre devant une classe ? C’est, d’ailleurs, ce qui arrivera dès la rentrée 2009 aux 1500 enseignants spécialisés sédentarisés !

- Ne peut-on pas y voir une préfiguration du maître référent « difficulté scolaire », chargé de coordonner les différents dispositifs de soutien (aide personnalisée, accompagnement éducatif, etc.) des futurs EPEP ?
Ce serait donc bel et bien la fin de l’enseignement spécialisé !

Le vrai but semble bien avoir été parfaitement résumé par la circulaire de rentrée du Recteur de Créteil à la rentrée 2008 :

Cette circulaire vise « trois objectifs de l’axe réussite visant l’acquisition du socle commun de connaissances et de compétences :

*améliorer la personnalisation du parcours scolaire et de son suivi

*renforcer la performance scolaire de tous les élèves

*organiser et adapter les différents dispositifs d’aide pendant la classe. »

Dans cette circulaire de 6 pages aux termes si explicites sur la nouvelle vision de la difficulté scolaire, le passage concernant les RASED ne fait que 4 lignes…

Quant à Darcos, dans une lettre à un député, datée de novembre 2008, il estime que chaque élève en difficulté a désormais « une réponse adaptée à sa situation » grâce aux deux heures d’AP et aux stages de remise à niveau pour les CM1/CM2.

C’est clair l’aide spécialisée est condamnée par ce gouvernement qui a dors et déjà trouvé des moyens économiques de la remplacer, sans se soucier de l’efficacité des nouveaux dispositifs…
C’est d’ailleurs ce que le DGRH du MEN a affirmé le 20 janvier dernier lorsqu’à la question sur les écoles qui perdront leurs interventions des RASED,

M.Le Goff a répondu : « il y a les nouvelles obligations de services des enseignants du premier degré, avec les deux heures d’AP ! ».

C’est clair , l’AP a té créé non pas pour aider les élèves ne difficulté mais pour remplacer les RASED et économiser des postes.