SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Agent-es | Anti-répression | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Violences sexistes et sexuelles | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | COVID-19 |

Quoi qu’il en coûte au capital, de l’argent pour l’hôpital !
Article publié le 5 janvier 2022

PDF - 628 ko
Tract rassemblement ARS - 93

Mobilisation pour la santé et l’action sociale le mardi 11 janvier

Communiqué des Unions Départementales 93 CGT, CFE-CGC, CFTC, FSU, FO, Solidaires

L’actuelle vague épidémique du Covid 19 met une nouvelle fois durement à l’épreuve notre hôpital public, déjà fortement sollicité par cette pandémie.

Cette crise sanitaire a par ailleurs mis en lumière les inégalités d’accès au soin et les grandes difficultés de notre hôpital public complètement dévasté par des années d’austérité budgétaire. Tous ces problèmes nous les retrouvons démultiplié en Seine-Saint-Denis, territoire particulièrement frappé par l’épidémie, où ici plus qu’ailleurs l’hôpital public joue un rôle déterminant pour l’accès au soin, alors qu’il connaît un épuisement très inquiétant des personnels. Pour ne prendre qu’un seul exemple, l’hôpital Robert Ballanger dénombre plus de 30% de ses lits fermés par manque de personnels.

Et pour tordre le cou aux affirmations qui martèlent que nous ne pouvons pas former des soignants en 3 mois, nous rappelons que cette pandémie dure depuis 2 ans et qu’il y a quelques mois des étudiants ont dû saisir le conseil d’État pour contraindre le gouvernement à ouvrir des places dans les facultés de médecine. Ce ne sont que des exemples parmi d’autres qui témoignent d’un véritable abandon de notre hôpital public.

Car notre système de santé est bien au bord de l’effondrement et les grands discours, les promesses généreuses, sont vécus par les personnels comme autant de gifles tant ils peinent à se concrétiser et sont à rebours des réalités du terrain. La communication semble vouloir agir comme un contrefeu pour tenter de masquer une situation de crise d’une intensité jamais égalée.

Pourtant chacun reconnait que les salarié.e.s des secteurs du sanitaire, médico-social et social public et privé sont essentiels, notamment pour garantir à toutes et tous l’accès aux droits sociaux et aux soins. Quand va-t-on enfin leur donner les moyens d’exercer leur métier dans de bonnes conditions ? quand va-t-on réellement décider de valoriser les métiers du soin ? Combien de crises faut-il pour qu’enfin les demandes citoyennes soient traduites en politiques publiques à la hauteur des besoins et des enjeux ?

Pour défendre notre système de santé et porter les revendications des salariés qui continuent à se dévouer corps et âmes pour assurer une prise en charge de qualité et un accueil digne pour la population pendant cette période de pandémie COVID 19 qui persiste, les unions départementales appellent à un rassemblement le 11 janvier à 11h devant l’Agence régionale de Santé- immeuble « Le Curve » 13 rue du Landy – 93200 Saint-Denis.

– Augmentation significative des salaires pour toutes et tous !
– Un système de santé et de protection sociale avec des moyens pour répondre aux besoins de toutes et tous, accessible et dans la proximité !
– L’exigence d’égalité pour la Seine-Saint-Denis !

Bobigny le 30 décembre 2021

PDF - 337.6 ko
Tract appel 11 janvier - national