SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée | COVID-19 |

Procès pour "Entrave à la liberté de travailler". Un pas de plus dans la répression.
Article publié le 4 mars 2020

Le mercredi 11 décembre, alors qu’il était présent avec des grévistes d’Aubervilliers, au dépôt de bus de la RATP, pour protester contre le projet de retraite à points, notre collègue enseignant du collège Halimi, Julien, a été violemment arrêté et mis en garde à vue pendant 48h.

Son procès a été renvoyé au 10 janvier 2020 puis au 13 mars 2020en raison du mouvement de grève des avocats. Il est accusé « d’entrave à la liberté de travailler » et de « violences sur personne dépositaire de l’autorité publique ». Deux accusations fallacieuses, qui ne sont qu’une tentative désespérée de la part de l’État et de la RATP de casser le mouvement social et d’intimider les grévistes.

Mais nous ne céderons pas à ces pressions ! Nous nous battrons jusqu’au retrait du projet de réforme des retraites.

Rendez-vous vendredi 13 mars à partir de midi pour un grand pique-nique avec prises de parole et chansons sur la dalle du TGI de Bobigny (métro 5 Picasso).

Un préavis de grève couvre l’ensemble de la semaine.

PDF - 297.1 ko
Appel intersyndical