SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée | COVID-19 |

Pour un vrai protocole sanitaire, amplifions la mobilisation !
Article publié le 2 novembre 2020

La rentrée du 2 novembre a été marquée par de fortes mobilisations dans les écoles, collèges et lycées de Seine-Saint-Denis. Les personnels ont su imposer par des débrayages et des grèves majoritaires des temps de concertation et d’échange avant l’hommage à Samuel Paty.

Néanmoins, ce temps d’hommage passé, les personnels du 93 ont refusé de « revenir à la normale » et de prendre en charge les élèves en l’absence de mesures adaptées à la situation sanitaire. En effet, les personnels du 93 ont fait le constat d’un protocole sanitaire inapplicable et insuffisant. On peut noter que les personnels les plus mobilisés sont les personnels de Vie Scolaire, qui sont en première ligne.
Les personnels revendiquent du temps de concertation pour mettre en œuvre un protocole sanitaire permettant la distanciation physique. Pour cela le Recteur de l’académie de Créteil doit accepter la mise en place de dédoublement des classes. Les personnels du 93 partagent une même crainte : la fermeture totale des écoles et établissements scolaires du fait d’une propagation trop importante de l’épidémie qui n’aura pas pu être freinée par cette parodie de protocole.

SUD éducation 93 appelle les personnels à se réunir collectivement, à rejoindre la mobilisation ou à poursuivre la grève, à porter leurs revendications pour un protocole sanitaire protecteur.
SUD éduca
tion exige 93 l’abrogation immédiate du jour de carence.

PDF - 76.5 ko
Communiqué SUD éducation