SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | COVID-19 | Anti-répression Hélène |

Plus de 200 personnes devant la DSDEN pour soutenir Hélène !
Article publié le 11 février 2021


A l’appel du collectif de soutien à Hélène et de ses soutiens syndicaux, plus de 200 personnes se sont rassemblées hier après-midi à partir de 15 heures devant la DSDEN à Bobigny.

Ni le froid glacial, ni la morgue de l’administration n’ont découragé les élèves, parents, collègues et soutiens associatifs de venir défendre notre camarade convoquée pour qu’on lui communique les pièces contenues dans son dossier administratif.

De nombreuses prises de parole ont réchauffé les cœurs et les esprits lors du rassemblement, notamment de la part de parents d’élèves, du GD ICEM Freinet 93, de la Ligue des Droits de l’Homme 93, de la section française de la Défense des Enfants International ou encore de Véronique Decker, ancienne directrice de l’école Marie Curie à Bobigny où enseigne Hélène.

Lorsque la délégation est sortie des bureaux de la DSDEN à 17H30, elle a confirmé ce que nous savions déjà, à savoir que le dossier administratif était vide d’éléments constituant une quelconque faute professionnelle, et que les accusations à charge contre Hélène relèvent de la fabrication pure et simple de la part d’une administration malveillante.

La mutation forcée en cours d’année dont Hélène est menacée, au mépris de l’intérêt de ses élèves qui risquent de se retrouver subitement sans enseignante, est donc une pure manœuvre de répression pédagogique et syndicale.

Nous continuerons à nous mobiliser sans relâche avec tous les soutiens pour obtenir de l’administration qu’elle abandonne toute sanction à l’encontre d’Hélène.

Pas de répression pour Hélène ! Libertés pédagogique et syndicale !