SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée |

Motion sur l’amiante issue de l’AG des agent·es des collèges du mercredi 13 février 2019
Article publié le 13 février 2019

Réuni·es en Assemblée Générale avec nos syndicats FO, SUD, CFDT, à plus de 120 collègues, venu·es de 50 collèges du département, nous décidons de nous adresser à notre employeur, le conseil départemental, pour exprimer notre colère.

Nous avons entendu notre collègue et camarade Lila Hamed expliquer comment sa santé s’était considérablement dégradé du fait d’avoir travaillé sur des sols amiantés.

Nous avons entendu notre collègue Anité Procolam nous expliquer le parcours du combattant qu’elle a subi pour faire reconnaître que la dégradation de sa santé était liée au logement de fonction qu’elle occupait.

Nous avons entendu divers collègues nous expliquer la longue bataille menée dans l’unité agent·es/profs pour ne serait-ce qu’obtenir un DTA à jour.

C’EST INACCEPTABLE !

C’est à l’employeur de garantir à priori que toutes les conditions de santé et de sécurité sont réunies pour permettre aux personnels et élèves de travailler dans des conditions sereines.

Nous exigeons que, collège par collège, un diagnostic clair réactualisé soit fait et transmis à tous les personnels.

Nous exigeons que tout collègue qui a travaillé dans un collège amianté soit suivi par la médecine du travail, que ses droits lui soient rappelés et qu’ils soient respectés.

Nous exigeons que, dès qu’il y a le moindre doute, toutes les mesures nécessaires soient prises pour garantir notre santé.

D’ores et déjà, nous décidons de lancer une campagne de demande de réactualisation des DTA mais nous le répétons : cela relève de la responsabilité de notre employeur,

C’EST AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE PRENDRE LES DEVANTS !

 

PDF - 618 ko
Motion