SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée |

Mobilisons-nous le 9 octobre, pour le service public, contre la casse sociale  !
Article publié le 1er octobre 2018

Les organisations SNES-FSU 93, SNEP-FSU 93, SNUEP-FSU 93, SNFOLC 93, SNETAA-FO 93, CGT Éduc’Action 93, SUD éducation 93, CNT-FTE 93, réunies en intersyndicale, appellent les personnels des collèges et lycées de Seine-Saint-Denis à faire de la journée du 9 octobre 2018 une grande journée de revendications et de lutte en allant, notamment, à la rencontre des travailleur.se.s et de la jeunesse.

POUR un plan de développement de l’éducation en Seine-Saint-Denis !
POUR les moyens dont les collèges et les lycées ont besoin !
POUR le respect des seuils historiques du 93 (25 élèves par classe en non-classé, 24 en éducation prioritaire, 23 en sensible) en collège comme en lycée, la création de classes d’accueil pour élèves allophones (26h) à hauteur des besoins et le retour des heures supprimées en ULIS, dans les classes et ateliers relais !
POUR le maintien de la retraite par répartition et de notre code des pensions !

- NON à la loi ORE / Vidal, NON au tri social opéré par Parcoursup, NON à la fermeture des CIO. OUI à une orientation choisie et au libre accès pour tou.te.s à l’enseignement supérieur ;
- NON à une réforme du lycée qui met les établissements en concurrence et territorialise le baccalauréat. OUI au maintien du baccalauréat comme diplôme national et premier grade universitaire ;
- NON à la réforme de la voie professionnelle telle qu’annoncée par
Blanquer ;
- NON aux 2600 suppressions de postes et aux hausses d’effectifs dans le 2nd degré. - OUI à des dotations à la hauteur des besoins ;
- NON à CAP 22. OUI à un plan de titularisation des personnels précaires.
- NON à la désindexation des retraites, NON à un système universel de « retraite par points » et par capitalisation. OUI au maintien de la retraite par répartition (à 60 ans, avec reconnaissance de la pénibilité par un départ anticipé), OUI au maintien de notre code des pensions et des régimes de retraites existants : régime général, régimes spéciaux, régimes complémentaires ;
- OUI au maintien du régime d’assurance-chômage ;
- OUI à l’augmentation des salaires, des pensions et des minima sociaux, OUI à une résorption réelle de la précarité.

Tou.te.s ensemble, nombreux.ses

en GRÈVE et MANIFESTATION !

Mardi 9 octobre 2018 à 14h00 – Montparnasse


Nous invitons tou.te.s nos collègues à échanger et à se rassembler en assemblée générale dans leur établissement et dans les villes, à lister leurs revendications et à décider la grève le 9 octobre, y compris en débattant des suites à donner.

PDF - 766 ko
Tract intersyndical 9 Octobre 2018