SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


Lycée Utrillo de Stains : communiqué des personnels en grève du vendredi 20 septembre
Article publié le 22 septembre 2019

La rentrée se passe mal au lycée Maurice Utrillo de Stains. Les dysfonctionnements sont très nombreux.

 Des vœux de spécialités non respectés : la réforme Blanquer prévoit que chaque élève puisse choisir, en classe de première, trois enseignements de spécialité. Par exemple, 11 élèves ont choisi la spécialité physique-chimie : elle leur a été refusée par manque de place dans les classes. Cette situation est inacceptable : ces enseignements de spécialité vont déterminer les possibilités de poursuite d’étude des élèves.

 Un grand nombre d’élèves de première n’a toujours pas eu cours de spécialité. 26 d’entre eux ont même dû changer de classe une semaine après la rentrée.

 Les manuels scolaires ne sont toujours pas distribués aux élèves et ne le seront qu’après les vacances d’automne.

 De nombreux élèves de première sont dans l’impossibilité, de par leur emploi du temps, de suivre des enseignements artistiques comme le théâtre ou l’histoire des arts. En effet, sur 11 classes de première, 9 classes ont cours le mercredi après-midi.

 Absence dans les emplois du temps de l’AP pour les élèves de seconde et de première.

 Certains emplois du temps d’élèves et d’enseignants gruyère et à rallonge (cours de 8h00 à 18h40).

Suites à trois semaines de dysfonctionnements et en l’absence de réponses de notre chef d’établissement, nous avons décidé de nous mettre en grève ce vendredi 20 septembre 2019 pour protester et alerter contre ses conditions de rentrée inadmissibles.

Les enseignants mobilisés du lycée M. Utrillo de Satins, soutenus par les sections syndicales SUD et SNES.