SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée |

Le gouvernement divise par deux le budget des fonds sociaux !
Article publié le 14 novembre 2019

Communiqué de presse de Sud éducation 93 du 16 octobre 2019

Alors que ces dernières semaines, le ministre Blanquer multiplie les sorties racistes, sexistes et islamophobes, le gouvernement décide de diviser par deux le montant des fonds attribués aux fonds sociaux des établissements scolaires pour l’année 2020, au prétexte qu’il y aurait trop de reliquats. Une fois plus, le gouvernement méprise les familles et les élèves les plus précaires, celles et ceux qui devraient bénéficier de ses fonds pour vivre des conditions de scolarisation correcte. C’est en particulier une véritable attaque pour les élèves et les familles de Seine-Saint-Denis, département où l’Etat est déjà largement désinvesti. La question des reliquats est fallacieuse : en effet, le ministère de l’Education Nationale ne fait absolument rien pour pousser les établissements scolaires à utiliser leurs fonds sociaux. Le gouvernement préfère couper les fonds que d’encourager à les utiliser, il s’agit donc bel et bien d’une politique délibérée de baisse des moyens. Celle-ci s’inscrit dans un mouvement plus large : la numérisation des dossiers de bourse, dans un département où la fracture numérique est importante, contribue à éloigner les familles de l’accès aux aides sociales auxquelles elles ont droit. Sud Education 93 demande un vrai plan d’urgence pour le 93, avec notamment dans ce domaine des moyens financiers conséquents pour les familles en situation de précarité.