SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Agent-es | Anti-répression | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Violences sexistes et sexuelles | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | COVID-19 |

Le Campus Condorcet mobilisé revendique du personnel et des espaces
Article publié le 8 décembre 2021

Sans personnel, pas de GED, pas de Campus !

Depuis le 23 novembre, les personnels de l’Établissement Public Campus Condorcet (EPCC) sont mobilisé·es pour dénoncer leurs conditions de travail. Nous, usagèr·es du campus, sommes tou·tes concerné·es, que nous soyons étudiant·es, personnels administratifs et techniques, ou enseignant·es chercheur·ses : les effectifs du Campus sont largement inférieurs à ceux qui lui seraient nécessaires pour fonctionner normalement.

Au sein du Grand équipement documentaire (GED), pourtant l’épine dorsale du campus, il n’y a qu’une soixantaine de salarié⋅es, souvent précaires, sur les 106 postes prévus. Résultat : le lieu n’est ouvert au public que deux jours par semaine, et fonctionne mal malgré le surmenage de son personnel.

Les personnels mobilisé·es réclament les moyens de faire leur travail, c’est-à-dire :

Le doublement des effectifs ;

La pérennisation des emplois, en tenant compte des savoirs-faire et des qualifications nécessaires pour tenir correctement ces postes.

Face à ces revendications, les directions respectives de l’EPCC, des établissements membres du campus et le ministère se renvoient la responsabilité de ce manque de postes, qui concerne de fait toutes nos structures. La seule solution qu’elles proposent est le recours massif au travail des étudiant·es, alors qu’ils et elles ne disposent même pas d’espaces pour étudier sur le campus. Cette situation est révélatrice tant de la relégation des sciences sociales par l’État que d’une vision du service public dépouillé de ses moyens humains.

Les revendications du personnel de l’EPCC nous impliquent tou·tes au plus haut point. Depuis notre installation sur le Campus, nous n’avons pu que constater de nombreux dysfonctionnements, qui nous empêchent d’étudier et de travailler dans de bonnes conditions. Nos riches collections documentaires versées au GED sont désormais difficilement accessibles et ne peuvent être mises en valeur faute de recrutements pérennes et spécialisés. Les salles de cours, d’étude et de réunion manquent sur un campus imaginé sans étudiant·es. Le chauffage fonctionne mal. Etc.

Face à cette dégradation de nos conditions de travail et d’études, il est indispensable que le Campus Condorcet soit doté du personnel et des espaces nécessaires à son fonctionnement. Au fond, rien d’autre que des moyens à la hauteur des ambitions affichées par les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche pour ce campus.

Nous appelons donc à un rassemblement des personnels et des étudiant·es sur l’esplanade du GED jeudi 9 décembre à 12h30.

SNTRS CGT Paris Nord, SNTRS CGT INED, CGT FERC-Sup EHESS, SUD Éducation 93, SUD Recherche EPST Île- de-France, Solidaire Étudiant·es EHESS, FMSH-CGT, FSU EHESS, Université Ouverte

PDF - 214.5 ko