SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Agent-es | Anti-répression | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Violences sexuelles et sexistes | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | COVID-19 |

L’extrême-droite pointe le bout de son drône à Paris 8 : Contre sa présence, organisons-nous !
Article publié le 24 avril 2021

Le 21 avril, la Cocarde Étudiante, groupuscule d’extrême-droite se revendiquant « syndicat » et comptant dans ses rangs, ou proche d’elle, des membres du Rassemblement national, de ex-Génération Identitaire, de l’Action Française, groupuscule royaliste et antisémite, et de groupes radicaux néo-nazis, s’invitait à Paris 8 pour une action de communication en brandissant une banderole « Indigénistes, on vous voit ! ».

Depuis plusieurs années ce groupuscule, qui ne fait rarement autre chose que de l’agit-pop sur les réseaux sociaux, cherche à s’infiltrer dans les universités afin d’y exprimer son discours raciste, sexiste, homophobe et méritocrate. Cette organisation réclamant "ni gauchisme, ni libéralisme" milite ouvertement pour la sélection à l’université et les aides au mérite, et se fait le relais de l’idéologie bourgeoise, identitaire et réactionnaire au sein desuniversités. Son combat actuel est la lutte contre un « indigénisme », un « racialisme » fantasmé au sein des universités françaises, théories développées par des idéologues de l’extrême-droite identitaire.

Paris 8 est une université dont l’histoire accompagne celle des luttes sociales, qui est située en Seine-Saint-Denis, territoire où les populations immigrées ont été ségrégées par l’État ; toute cette histoire a créé son identité d’université « monde » et le projet d’une université populaire, ouverte à toutes et tous et émancipatrice, qu’elle porte fièrement. C’est pourquoi il n’est pas possible que des racistes viennent y propager leur discours de haine. Non, contrairement à ce que peut penser la fachosphère - la même fachosphère qui amenacé de décapitation Eric Fassin, professeur à Paris 8, le lendemain seulement de l’assassinat de Samuel Paty, pour ses prises de positions anti-racistes- , la recherche à Paris 8 n’est pas gangrenée par l’« islamo-gauchisme ». A Paris 8, la recherche est indépendante, elle n’oublie pas d’être critique et de viser l’émancipation intellectuelle ; ainsi elle donne des outils pour comprendre, identifier et lutter contre toutes les discriminations. Paris 8 est une université ouverte à toutes et tous, et doit le rester. Nous ne pouvons accepter la présence de fascistes voulant organiser la « réémigration » dans son enceinte. Profitant d’une fac vidée de ses étudiant-e-s et de son personnel, cette tentative lâche d’intimidation ne fait qu’accroître notre détermination à combattre l’implantation des idées fascistes, à l’Université, comme ailleurs.

L’extrême-droite veut s’organiser dans les facs : nous riposterons.

 

PDF - 223.1 ko
Le communiqué de la section Paris 8 en PDF