SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée | COVID-19 |

Journée Internationale des Droits des Femmes : RETROUVONS-NOUS dès le 07 mars à Saint-Denis !
Article publié le 2 mars 2020

Depuis le 25 novembre 2018, le collectif les Dionysiennes se mobilise, rejoint par des centaines de femmes pour faire reculer les violences contre les femmes. Nous avons occupé les places et les rues de la ville, nous avons manifesté devant le commissariat.

L’année dernière 149 femmes ont été assassinées par leur conjoint ou leur ex-compagnon. En juillet, Leila, jeune habitante de la ville, a été assassinée peu de temps après avoir tenté de porter plainte au commissariat général.
La police est partout dans la ville, mais nos droits de femmes sont bafoués, nos plaintes ne sont pas prises ou les protections ne sont pas établies. Si nous ne nous levons pas pour nos droits alors nous n’aurons pas de justice. Les violences faites aux femmes ne sont pas une fatalité, gagner de nouveaux droits et la dignité est une réalité.

Notre union fera notre force et c’est cette force qui changera le monde !
Cet appel est une invitation à toutes les femmes de la ville à venir manifester contre les violences faites aux femmes, et pour la liberté des femmes. Aujourd’hui, les filles et les femmes de Saint-Denis et du monde entier sont nombreuses à lutter contre les attaques qui nous sont faites. C’est pour leur rendre hommage que des prises de parole de lutteuses, femmes qui font bouger les choses, seront organisées avec :une lycéenne mobilisées, une conductrice de bus en grève contre la reforme des retraites par points, une travailleuse de la santé en lutte, une femme de ménage de l’hôtellerie de luxe en grève, une étudiante et une enseignante en grève, une femmes gilet jaune… La batucada Guarichas Cosmikas sera aussi présente.

Nous voulons en finir avec les violences physiques, sexuelles, morales subies par les femmes tout au long de leur vie (à la maison, dans la rue, au travail), et avec les féminicides (femmes assassinées parce que femmes). Le Grenelle du gouvernement sur les violences n’a apporté aucune réponse et aucun moyen supplémentaire comme on s’y attendait.
Nous voulons en finir avec les violences économiques et la précarité qui maintiennent les femmes dans la dépendance : 80 % des travailleurs pauvres sont des femmes, en moyenne nos retraites sont inférieures de 42 % à celles des hommes. La réforme du gouvernement sur les retraites va encore plus aggraver cette situation contrairement à ce qui est proclamé.
Nous voulons en finir avec les violences racistes et les discriminations territoriales (éducation, accès aux soins, transports, logements…) que subissent d’autant plus les filles et les femmes ici, à St-Denis, dans le 93 et plus largement dans les banlieues et les villes pauvres de France.
Nous voulons faire de cette journée un moment de rencontre entre les femmes de Saint-Denis, pour renforcer nos solidarités et créer de nouveaux liens.

Manifestation samedi 07 Mars 2020 à 14H00Au début de la rue de la République (face à l’Eglise neuve)

Les Dionysiennes, collectif féministe non-mixte auquel participe des femmes de l’Association des Femmes de Franc-Moisin, MRAP, Union Locale Solidaires de Saint-Denis, CGT Éduc’Action 93, NPA, UCL.