SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Imparfait du subjectif n°7
Article publié le 6 novembre 2008

DESPERATE TEACHERS …

Jamais une rentrée n’a été aussi morose dans la plupart des écoles.

Combien de collègues nous ont-ils fait part de leur envie de démissionner et de changer de métier ? Beaucoup.

Celles et ceux qui avaient assisté à notre ½ journée d’informations syndicales sur la SOUFFRANCE AU TRAVAIL, se souviennent sans doute, que lorsque ce type de phénomène est aussi massif, il ne relève pas de problèmes personnels, mais de l’ORGANISATION DU TRAVAIL.

Dans le cas précis, il faut parler de DESORGANISATION DU TRAVAIL PEDAGOGIQUE du fait de la hiérarchie. Combien d’heures passées à essayer de mettre au point ces 60 heures de « soutien » (Aide Personnalisée) ? Alors que personne de sérieux ne peut penser que
des élèves qui ont déjà des difficultés d’attention, de compréhension voire
de motivation, puissent réellement en profiter. Ces 60 heures venant
télescoper d’autres dispositifs qui isolément pourraient être intéressants
(Accompagnement éducatif, ARS…) mais dont l’empilement provoque une
incompréhension des parents.

La hiérarchie, tant locale que départementale et académique, avait le choix
devant tant de bricolage et d’incompétence ministérielle : le zèle ou le
service minimum. Elle a choisi l’autoritarisme (menace pour « faute
professionnelle »), voire le zèle (projet de l’IA 94 d’ouvrir les écoles le
mercredi matin, etc.). Adhésion idéologique, plan de carrière ? L’avenir
nous le dira. Le projet de faire du 94, un département « pilote » avec 3
heures de classe le mercredi matin, des cours jusqu’à 15H45, plus le
soutien après (Quid pour les autres élèves ?) est une nouvelle usine à gaz.

Quid des activités culturelles et sportives mises en place le mercredi
matin ?

Quelle prise en charge des élèves le mercredi à compter de 11H30 ?

Ce projet mettrait les parents, les élèves, les municipalités, les personnels
de l’Éducation et Territoriaux devant de grandes difficultés.

...OR COMBATIVE WORKERS ?

PDF - 379.8 ko
n°7