SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


Du 19 au 23 mars, semaine d’action en Seine-Saint-Denis pour un plan d’urgence, une école égalitaire, un service public de qualité, et pour nos métiers !
Article publié le 11 mars 2018

Le gouvernement attaque brutalement la fonction publique, et à travers elle le principe même des services publics : recours accru aux contractuels, plan de départ volontaire et suppression de 120 000 postes, fermetures nombreuses de services (hôpitaux, écoles...). Il s’agit contre cela de construire une réponse forte.

Le 22 mars l’intersyndicale fonction publique appelle tous les fonctionnaires à la grève pour défendre le service public, nos salaires, nos retraites et pour exiger des créations de postes en nombre suffisant.

Une manifestation partira de Bercy à 14h.

PDF - 92.8 ko
Appel intersyndical national
PDF - 100.6 ko
Appel de la fédération SUD éducation

Dans l’éducation les réforme du lycée, du bac et la mise en place de la sélection à l’université construisent une école inégalitaire. Les élèves de Seine-Saint-Denis seront durement touché-es :

http://www.sudeducation.org/Rapport-Mathiot-l-analyse-de-SUD.html

L’enseignement professionnel est lui aussi menacé, avec une volonté de le sortir progressivement de l’éducation nationale :

http://www.sudeducation.org/L-enseignement-professionnel-doit.html

Dans le même temps, les moyens des établissement continuent de baisser, sous prétexte de financer la réforme des CP à 12, alors même qu’elle ne concerne qu’une minorité des classes.

Depuis un mois une riposte départementale s’organise et l’AG des établissements en lutte qui a réuni 70 personnes, 40 établissements et écoles de 17 villes différentes appelle à faire de la semaine du 19 mars une semaine de grève et d’action pour exiger : des construction d’écoles, collèges, lycées et universités en nombres suffisants, des embauches massives, le réemploi et titularisation des précaires, une extension de la carte de REP+ au niveau du département, une augmentation massive des DHG et des budgets de tous les établissements et écoles.

PDF - 115.5 ko
Appel à la grève dès le 19 mars