SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée | COVID-19 |

Droit de retrait au collège Rosa Luxembourg, Aubervilliers
Article publié le 20 décembre 2019

DÉCLARATION COMMUNE

Nous, personnels du collège Rosa Luxemburg à Aubervilliers réunis aujourd’hui le jeudi 19 décembre 2019 à 10h00 en AG exceptionnelle, constatons les faits suivants :
-dès 8h, l’absence de tous les personnels de la Vie Scolaire et des AP qui avaient prévenu mercredi 18 décembre en début d’après-midi l’administration d’une grève générale de la Vie Scolaire,
-à 8h40, la direction nous a affirmé que les 3 CPE étaient présents, ce qui est faux. Il n’y en avait aucun.
Considérant que les conditions d’accueil habituelles et de sécurité des élèves et des personnels n’étant pas réunies, nous déclarons notre droit de retrait.

Nous constatons que toutes les classes de 3ème ont été libérées sans que tous les professeurs les ayant en charge n’aient été consultés.

Nous constatons que certains professeurs ont été déclarés en absence administrative alors qu’ils ne le sont pas ou qu’ils n’avaient pas encore commencé leur service.

Nous constatons que certains professeurs ont reçu des pressions devant leurs élèves afin de prendre leurs classes, en étant menacés d’être déclarés grévistes. Un de nos collègues a même été suivi jusqu’en salle des professeurs pour l’obliger à aller chercher ses élèves.

Nous avons pris connaissance d’un sms envoyé aux parents que nous considérons erroné « Information collège. Beaucoup de professeurs refusent de prendre les élèves cause grève. Beaucoup d’élèves n’ont pas cours. Merci de consulter Pronote. La Direction ». Ce message affirme que les professeurs sont en grève et refusent de prendre en charge de manière irresponsable leurs élèves alors que nous exerçons notre droit de retrait, dans le seul souci de la sécurité des élèves et des personnels. Cette mise en cause fait écho à un vocabulaire dépréciatif « cirque » pour qualifier notre décision.

Avant même que le CHSCT ne se tienne, la direction s’est permis de contester ce droit de retrait, nous privant ainsi de notre droit de retrait, et persiste à nous déclarer grévistes malgré nous.

Nous soutenons et sommes solidaires du mouvement de grève des AED et AP contre la réforme des retraites.

Lors de cette AG exceptionnelle, nous confirmons notre droit de retrait, affirmons que nous ne sommes aucunement grévistes et déplorons la réaction de la direction.

 Les personnels réunis en AG exceptionnelle

 Votée à l’unanimité