SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée | Loi confiance |

Des moyens pour le lycée Angela Davis !
Article publié le 13 septembre 2019

 Suite au mouvement de grève qui a débuté dès la rentrée au lycée Angela Davis (Saint-Denis), les personnels ont obtenu une audience hier soir au Rectorat. Ils et elles demandent plus de moyens, pour pouvoir fonctionner correctement.

Aucune réponse ne leur a été donnée pour l’instant.

Après un courrier envoyé à Valérie Pécresse, les personnels se réunissent de nouveau en AG aujourd’hui, afin de décider des modalités de la grève la semaine suivante.
 

Ci-dessous, le communiqué détaillant leurs revendications.

RECAPITULATIF DE NOS DEMANDES DE MOYENS SUPPLEMENTAIRES

Nous demandons que notre dotation soit abondée de 88 heures qui correspondent aux besoins suivants :

• Nous demandons l’alignement des effectifs des classes de Seconde sur ceux des autres établissements du bassin (nous sommes un des seuls établissements à devoir accueillir 32 élèves en Seconde…). L’abaissement des effectifs à 30 entraîne une classe de Seconde supplémentaire dans la structure, soit une dotation supplémentaire d’environ 30 heures. Dans la situation actuelle, nous puisons dans une dotation insuffisante pour pouvoir limiter les effectifs de Seconde en-dessous de 30.

• Il est nécessaire de créer une classe de Première générale supplémentaire afin qu’elles ne dépassent pas 30 élèves. Les quatre classes de 1ère générale ont quasiment tous leurs cours de tronc commun à 35 (français l’année du bac ; sciences...) ; certains groupes de spécialité sont à 32 voire 34 élèves. Par ailleurs, quatre de nos élèves montants de 2de ne sont pas réinscrits au lycée. La création d’une cinquième première générale est donc impérative. Cela correspond à 30h supplémentaires.

• En terminale S, le groupe de spécialité SVT est à 28 ; il faut donc nécessairement créer un groupe supplémentaire pour permettre les TP : 3,5h supplémentaires.

• En BTS 1ère année, il manque 3h pour assurer l’enseignement de français, et dédoubler un cours de méthodologie.

• Nous manquons tellement de moyens dans l’établissement que les cours d’AP en Seconde et en Première ont été réduits à 1,5h au lieu de 2h. Il n’est pas acceptable que nos élèves n’aient pas le nombre d’heures prévu par les textes officiels. Il nous faut donc 9,5h supplémentaires.

• Nous estimons par ailleurs à 12h le besoin en moyens pour assurer des options (une seule existant dans l’établissement, le latin, pour l’heure assuré sur 3h semaine, à trois niveaux mélangés, avec environ 25 élèves !), créer une prépa Sciences Po, et assurer la continuité des projets pédagogiques engagés l’an passé : atelier théâtre, Glee club, club média, Français Langue Étrangère etc.

Nous demandons aussi un renforcement de l’équipe de vie scolaire :

Les spécificités de l’établissement ne sont pas prises en compte ans la dotation en postes de vie scolaire : présence d’un internat de proximité, élèves issus majoritairement de zones urbaines sensible…
Nous demandons donc :

La création d’un poste supplémentaire de CPE
• La création de deux postes d’assistants d’éducation à temps plein

Nous demandons enfin que le fond social soit abondé pour tenir compte de la réalité de la situation sociale de nos élèves.