SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Agent-es | Anti-répression | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Violences sexuelles et sexistes | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | COVID-19 |

Défendons la ferme-école de Bagnolet contre la bétonisation !
Article publié le 7 juillet 2021

Dans le quartier des Malassis, à Bagnolet, l’école maternelle Pêche d’or a la chance de bénéficier de la présence d’une ferme/bergerie associative à ses côtés depuis douze ans. Ce voisinage est précieux pour les élèves de Pêche d’or qui bénéficient ainsi d’espaces verts à proximité immédiate de leur école et rencontrent quotidiennement poules, moutons, chèvres ...

Mais la mairie de Bagnolet, qui doit augmenter la capacité d’accueil de ses écoles, prévoit d’envoyer les pelleteuses contre cette ferme dans les semaines qui viennent. C’est ainsi l’avenir de cette expérience pédagogique qui est menacée !

Si la construction d’écoles est nécessaire dans le 93, elle ne peut se faire au mépris des questions environnementales. Il en va de la qualité des conditions d’apprentissage des élèves de Seine-saint-Denis, comme des conditions de travail de leurs enseignant·es et des conditions de vie des habitant·es de Seine-saint-Denis. Par ailleurs, n’est-il pas insensé, pour construire une nouvelle école, de détruire une expérience pédagogique d’une telle richesse ? Un autre projet de construction existe, plus écologique, respectueux de la bergerie existante, et qui répond aux besoins de la ville en terme de capacité d’accueil.

Sud éducation 93 soutient l’association Sors de Terre et les collègues de Pêche d’or dans leur lutte contre la destruction de la ferme bergerie des Malassis. L’ensemble du service public d’éducation de Seine-Saint-Denis, ne peut que gagner à multiplier ces expériences éducatives en lien avec la nature. Ces expériences enrichissent la conscience écologique de nos élèves et sont autant de pistes de sortie de l’école-caserne, modèle d’école qui aujourd’hui encore la norme en Seine-saint-Denis.

Pour en savoir plus : https://agir.ouialafermeecoledebagnolet.fr/