SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée | COVID-19 |

Dédoublements : Une première victoire arrachée par la lutte au collège Delaune à Bobigny !
Article publié le 4 novembre 2020

Les collègues ont obtenu de leur chef d’établissement la mise en place de demi-groupes dès ce matin tel que prévu par le contre-protocole écrit par les personnels en grève.


Petit retour sur les étapes d’une victoire


  • Week-end

Aucune nouvelle du chef ! Sur rien, ni sur le protocole, ni sur l’hommage !

  • Lundi

Les collègues menacent de débrayer et demandent une journée de banalisation qu’ils obtiennent pour le mardi. Les élèves et les familles sont prévenus qu’il n’y aura pas cours le lendemain.

Lundi soir à 17h, le CE est appelé par sa hiérarchie qui refuse la banalisation du mardi, la bannalisation est donc annulée. Les personnels appellent les familles et conviennent d’un blocage du collège le lendemain.

  • Mardi

Dès 7h30, parents et personnels bloquent le collège ensemble. Les cours sont annulés et un contre-protocole est rédigé et soumi à la direction. Dans le même temps, les personnels de Delaune avec les personnels de Timbaud et République, 2 autres collèges mobilisés de la ville, demandent une audience en urgence à la DSDEN qui est refusée pour" des raisons sanitaires" !

Qu’à cela ne tienne des collègues et des parents mobilisé.es décident de se rassembler devant la DSDEN et y sont rejoints par des délégations d’autres établissements du département (Triolet, Davis à Saint-Denis, Berthelot à Pantin, Liberté à Romainville, Néruda à Aulnay).

De retour dans leur établissement après le rassemblement, la direction de Delaune annonce la mise en place des demi-groupes dès le lendemain en dépit des ordres de la hiérarchie !

  • Mercredi

Bravo à nos collègues et aux parents mobilisés pour cette belle victoire !

Comme elles et eux, et comme dans de nombreux établissements, il faut produire des contre-protocoles, se réapproprier nos outils et conditions de travail.

Comme elles et eux il faut se mettre massivement en grève !

Comme elles et eux, il faut se coordonner avec les familles et entre établissements pour faire pression sur la hiérarchie et obtenir gain de cause sur la seule mesure raisonnable dans un contexte de pandémie : les demi-groupes !

Le collège Delaune n’est pas le seul établissement à avoir obtenu une victoire sur les effectifs dans le 93, c’est aussi le cas pour :

• Lycée Le Corbusier, Aubervilliers (93)
• Lycée Henri Wallon, Aubervilliers (93)
• Lycée Jacques Feyder, Épinay-sur-Seine (93)
• Lycée Maurice Utrillo, Stains (93)


Seule la lutte paye !