SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée | Loi confiance |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


Contre les réformes et pour des moyens dans le 1er et le 2nd degré, les villes du 93 s’organisent
Article publié le 20 mars 2019

Mardi 19 mars à l’occasion de la grève interprofessionnelle appelée par la CGT, FO, Solidaires et la FSU, de nombreuses assemblées générales de grève ont eu lieu dans l’éducation partout en France. Dans la Seine-Saint-Denis plusieurs villes ont participé au mouvement. La plupart d’entre elles sont déjà mobilisées depuis plusieurs semaines et ces réunions s’inscrivent donc dans la continuité de ce mouvement.

Une réunion de coordination des AG de ville est prévue le jeudi 21 mars à 18h à la bourse du travail de Saint-Denis (9-11, rue Génin).

La liste ci-dessous recense les assemblées générales qui ont eu lieu ce matin ainsi que les actions qui y ont été débattues et décidées. Elle est incomplète et est succeptible d’être mise à jour/complétée.

- à Aubervilliers 45 personnes du 1er et du 2nd degré se sont réunies. Une manifestation de ville parents/enseignant-es va être organisée le 30 mars au matin, la question de la reconduction de la grève pour une semaine d’action à partir du 1er avril est posée. Prochaine réunion le 28 mars au collège Gisèle Halimi, qui sera en grève ce jour là.

- à Bagnolet 15 personnes se sont réunies et ont acté un départ collectif parents/enseignant-es pour la manifestation du samedi 30 mars. La question de la reconduction le 1er ou le 2 avril a été posée, avec un rassemblement devant le ministère le 3 avril et une intervention durant le conseil municipal de Bagnolet le 11.

- à Bobigny 25 personnes se sont réunies, majoritairement du 1er degré (le collège République étant en grève depuis deux jours et en AG au même moment). Une réunion avec les parents est prévue le mardi 26 mars à 19 h à la Bourse du travail pour préparer le 30 mars. Une nuit des écoles sera organisée à l’école Cachin, près de Pantin.

- à Bondy une vingtaine de personnes du 1er et du 2nd degré se sont réunies. Une affiche va tre réalisée et placardée dans la ville contre les réformes et pour mobiliser pour le samedi 30.

- dans le district 4 (Aulnay, Sevran, Tremblay, Villepinte) 35 personnes, parents et enseignant-es, se sont réunie la veille au soir. Une manifestation de ville sera organisée le samedi 6 avril à 10h30 au départ du RER de Sevran Beaudottes.

- à Epinay l’AG qui s’est enue a prévu une matinée de mobilisation le 30 avec les parents d’élèves (distribution de tracts et banquet) suivie d’une manifestation dans la ville l’après midi.

- à La Courneuve/Drancy, 30 personnes se sont retrouvée pour tracter à la sortie des écoles et dans les établissements peu mobilisés. Les collègues seront en manifestation de ville demain à 14h30 (rdv devant Langevin à Drancy, en direction de la DSDEN). Une nouvelle AG de ville sera organisée pour une éventuelle nouvelle manifestation locale le 30 mars.

- à Montreuil 90 personnes du 1er et du 2nd degré se sont réunies, une demande d’audience auprès des IEN va être faite pour le mardi 26 à 12h30, une journée « d’enterrement de l’école » sur le parvis de la Mairie de Montreuil avec les parents aura lieu samedi 23, la participation à la manifestation du 30 a été décidée, et la reconduction à partir du 1er avril est aussi posée. Une nouvelle AG est prévue le 25 à 18h.

- à Pantin 22 personnes du 1er degré, se sont réunies et ont décidé d’organiser 3 réunions le 26 mars en direction des parents dans 3 quartiers différents : centre ville à l’école Aragon, 4 chemîns à l’ école Jean Lolive et aux courtilières à l’école Cachin. Des nuits des écoles seont organisées après le 30. La participation à la manifestation du 30 mars a été votée ainsi que la grève reconductible à partir du 1er avril.

- à Saint-Denis 50 personnes du 1er degré s sont réuni le matin, et entre 80 et 100 personnes le soir avec beaucoup de parents. Une manifestation de ville sera organisée le 30 au matin. La question de la recondcution de la grève à partir du 1er avril a aussi été posée, et un appel clair à la grève est d’ors et dejà acté pour le 4 avril.