SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


Collège Gisèle Halimi : 221 jours en préfas !
Article publié le 15 avril 2019

Après l’annonce par mail du 4e report du déménagement dans le bâtiment neuf, le personnel de l’établissement a voté une semaine de grève en lien vendredi avec l’action « collège mort » portée par les parents.

Initialement prévu pour 3 mois, le collège provisoire dure. La dégradation des locaux met en danger ses usagers et empêche un travail éducatif réel : la cour est trop petite pour accueillir les élèves – en temps de pluie, les bâtiments fuient dans les conduits électriques – les chauffages électriques ne tiennent plus et l’un d’entre eux a provoqué un début d’incendie – des blessures sont liées à la dangerosité des locaux (chutes, coupures..). Par ailleurs, le matériel pédagogique s’use plus vite, une salle du collège voisin sert de CDI après avoir traversé la piste d’athlétisme, le sport se fait dans une structure privée, le matériel informatique ne peut pas être utilisé, la cantine est celle de l’école primaire surchargée.

Les personnel.les en grève dénoncent ces conditions de travail et appellent à entrer dans les nouveaux locaux le 1er juin prochain. Le conseil départemental est responsable de ces retards de chantier et ne donne aucune information et aucun soutien. La DSDEN ne nous donne pas de moyens supplémentaires pour pallier ces manques. Nous demandons notamment des moyens de vie scolaire et le remplacement de l’assistante sociale immédiatement.

Nous inscrivons notre lutte dans le contexte départemental d’une demande de moyen pour des territoires en souffrance. Ainsi, nous souhaitons pour l’année prochaine un.e deuxième CPE, un.e
deuxième secrétaire, des surveillant.es, des assistant.es pédagogiques, un.e deuxième prof doc..., moins d’heures supplémentaire et plus de DHG.