SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée |

Carte scolaire 2019 : les fermetures de classes dans le 93, on n’en a vraiment pas besoin ! Les documents de la DSDEN dans cet article...
Article publié le 28 janvier 2019

Lors du CTA (comité technique académique) du 17 janvier, seulement 282 postes sont prévus pour la rentrée 2019 pour le 1er degré dans le 93 , soit 184 de moins qu’à la rentrée dernière. Même si celle-ci avait été marquée par le dédoublement des CP en REP et des CE1 en REP+, nous connaîtrons ne hausse démographique de 1393 élèves et les écoles du département débordent !

Les 21 et 22 janvier s’est tenu le groupe de travail préparant la carte scolaire pour le 1er degré dans le 93.

Dédoublement des CE1 en REP, c’est pas systématique !

Le ministère en avait fait la promesse : les CE1 de REP seront tous dédoublés à la rentrée 2019.

Dès l’ouverture de la séance du groupe de travail préparant le CTSD, le DASEN annonce : les dédoublements en CE1 en REP ne sera pas systématique, ne voulant pas « se mettre en difficulté en terme de ressources humaines et de locaux »

Concernant les ressources humaines, le DASEN précise qu’il souhaite éviter la co-intervention à plein temps. Où en est le temps où la co-intervention était vantée comme nouveau dispositif pédagogique innovant lors des formations PDMQDC ?

Concernant les locaux, dans la grande majorité des écoles du département, il n’est pas possible dédoubler les CE1.

La solution du DASEN est de rassembler les groupes CE1 à 12 dans une seule classe et de mettre à disposition un PDMQDC qui interviendra ponctuellement dans les classes. Cela ouvre la possibilité de CE1 à 24 avec un·e enseignant·e titulaire et la possibilité de l’intervention ponctuelle d’un·e collègue à cheval sur plusieurs classes.

Pas de dédoublement de CE1 en REP, sous dotation du dispositif. SUD Education 93 s’interroge : mais où sont donc les moyens supplémentaires prévus par le ministère pour le dispositif 100 % de réussite qui ne seront utilisés à cet effet dans notre département ?

Le DASEN nous explique que la mise en œuvre du dispositif se fera sur 2, voire 3 ans ...

Comme à son habitude, non seulement le ministère nous pond des réformes toujours plus inégalitaires mais en plus, il n’est pas capable d’assurer ses engagements !

Comme nous l’avions anticipé, cette réforme que nous dénonçons depuis le début – car elle se fait sur le dos des postes de remplaçant.es, de RASED, d’UPE2A, d’ULIS, de TPS et des seuils des autres classes – se fait à moyens constants.

Conditions de remplacements catastrophiques et précarisation des remplaçant·es !

Le DASEN acte son projet de modification de l’organisation du remplacement sur le département pour optimiser le nombre dérisoire de remplaçant·es titulaires.

Ainsi, les postes de ZIL seront tous transférés dans la Brigade Départementale (les ZIL à titre définitif n’auront pas à participer au mouvement, leur poste sera transformé automatiquement) ; les BD Rep+ conserveraient leur titre de BD REP+ mais auraient une école de rattachement en éducation prioritaire ; pour toutes les BD, une école de rattachement serait attribuée.
(Une fiche explicative sur ce nouveau "maillage" est <a href=’https://sudeducation93.org/Compte-rendu-sur-le-projet-de-repartition-des-moyens-de-remplacements-dans-le.html’>disponible ici).

Ce bricolage ne sera clairement pas suffisant pour couvrir les besoins du département en terme de remplacement. La DSDEN est au courant puisqu’elle prévoit, en cette rentrée 2019, de recruter 600 contractuel·les pour le 1er degré contre moins d’une centaine pour le 94 et encore moitié moins pour le 77.

Ce recours massif aux personnels contractuels sous payés, non formés et éjectables à tout moment devient la règle. C’est inadmissible !

SUD Éducation 93 dénonce cette précarité qui fragilise l’entrée dans le métier et les conditions de travail des personnels ainsi que la qualité de l’enseignement et réclame une vraie formation et la titularisation de tou·tes les contractuel·les.

Aucune création de postes de RASED !

Nous avons trop entendu « Les postes sont créés mais personne de les veut » ! Si les collègues ne se sentent plus d’assumer cette fonction c’est que, par le démantèlement du RASED, ces fonctions ne sont pas valorisantes pour les personnels qui sont affecté.es sur 8 écoles dans certains cas et assurent le suivi d’un nombre trop grand d’élèves.

Les rôles des maitre·sses spécialisé·es ont été dénaturés par les suppressions successives de postes et perdent peu à peu, par la volonté des politiques restrictives, leurs vertus auprès des publics les plus en difficultés. Ces mêmes politiques restrictives poursuivent le dessin d’une école française de plus en plus inégalitaire que les dispositifs dit « 100 % de réussite » ne saurait masquer.


SUD EDUCATION 93 réclame toujours un plan d’urgence
de suite dans le 93 pour couvrir les besoins :

  • Pour le respect des seuils ;
  • Pour la formation et la titularisation de tous.tes les contractuel.les ;
  • Pour la recréation de postes d’enseignant.es spécialisé.es pour un RASED complet dans chaque groupe scolaire ;
  • Pour des postes de TPS en REP ;
  • Pour des postes d’UPE2A à la hauteur des besoins d’accueil des élèves allophones primo-arrivant.es ;
  • Pour des postes d’ULIS écoles pour l’accueil des enfants porteurs de handicap ;
  • Pour le recrutement et la formation d’AVS en nombre suffisant pour que chaque enfant notifié à la MDPH puisse être accompagné-e par des professionnel.les spécialisé.es.

SUD Education 93 soutiendra toutes les luttes pour rompre avec les politiques libérales et pour obtenir les moyens nécessaires et un budget à la hauteur des besoins de nos élèves du département qui souffrent d’inégalités socio-économiques et territoriales criantes.

Pour connaitre les projets d’ouvertures et de fermetures plus en détail, voici ci-dessous, les documents préparatoire au CTSD.

PDF - 221.8 ko
Créations et fermetures d’écoles
Excel - 165.1 ko
CTSD rentrée 2019 - mesures pour les classes banales
PDF - 389 ko
éducation prioritaire
PDF - 221.7 ko
accompagnement enseignant·es
PDF - 221.7 ko
accompagnement enseignant·es 2
PDF - 236.4 ko
Mesures ASH-UPE2A
PDF - 212.6 ko
Divers
Excel - 135.5 ko
Liste des rattachements BD
Excel - 132.3 ko
Mesures 100% réussite CP et CE1 en REP-REP+

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous êtes concerné·es par une mesure que vous voulez contester, remplissez <a href=’https://sudeducation93.org/CTSD-1er-degre-et-bonne-annee.html’>la fiche école ici.