SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


CTSD d’ajustement 5 septembre
Article publié le 6 septembre 2019


Ce jeudi 6 septembre a eu lieu le CTSD d’ajustement de la carte scolaire pour le 1er degré pour la rentrée scolaire 2019/2020. Les mesures adoptées s’ajoutent , et dans quelques cas, annulent, les mesures actées en juin.

Au total : 34 ouvertures de classe et 17 fermetures.
Vous trouverez le détail, école par école, dans le document ci-après.

Pour SUD Education 93, les moyens ne sont toujours pas à la hauteur. Nous avons voté contre ces mesures.
Pour rappel, le CTSD n’est pas une instance paritaire, ce n’est pas un lieu de décisions démocratiques, c’est une instance consultative. Il n’y a que le rapport de force et la lutte qui peuvent nous faire remporter des victoires sur les moyens.


Voici la déclaration liminaire :
 

Malgré les annonces ministérielles, la rentrée 2019 ne laisse pas présager d’amélioration ni pour les personnels ni pour les élèves . Les moyens alloués pour les écoles du 93 ne sont toujours pas à la hauteur : des classes encore surchargées en maternelle et en cycle 3 , des dispositifs CP/CE1 à 14 ou 15 au lieu des 12 annoncés, de nombreuses classes de CE1 non dédoublées, , de nombreux enfants en attente notifiés à la MDPH sans AESH à la rentrée , des RASED largement incomplets et insuffisants, des élèves d’UPE2A et d’ULIS toujours pas comptabilisés dans les effectifs alors qu’inclus dans les classes, des personnels non titulaires non formés.

SUD Education 93 n‘est pas dupe. Le dispositif « 100 % de réussite » est une mesure d’affichage qui tente de cacher la réalité et qui se fait sur le dos des besoins des autres classes et des élèves les plus fragiles .

Depuis des années, SUD Education 93 réclame un vrai plan d’urgence pour le département :

- pour le respect des seuils dans toutes les classes
- la formation et la titularisation de tous les personnels non titulaires
- la recréation des postes d’enseignantes spécialisées pour un RASED complet dans chaque groupe scolaire
- des médecins scolaires à la hauteur des besoins
- des postes d’UPE2A et d’ULIS pour couvrir les besoins
- le recrutement et la formation d’AESH en nombre suffisant pour l’accompagnement des enfants porteurs de handicap
Pour rappel, SUD Education 93 revendique
- 16 élèves par classe, dans toutes les classes de la PS au CM2 en éducation prioritaire
- 20 élèves par classe hors éducation prioritaire

Les mobilisations de l’an passé ont permis de faire reculer le gouvernement sur une partie de ses réformes éducatives : sur le projet d’Écoles publiques des savoirs fondamentaux , sur l’interdiction faite aux mères voilées d’accompagner des sorties scolaires ou la suppression des allocations familiales pour les élèves en décrochage scolaire. Néanmoins, nous continuerons à amplifier la mobilisation afin de contrer l’application de la politique de casse de l’école publique de Blanquer : réforme du lycée professionnel, réforme des lycées et de parcoursup, loi Blanquer... comme l’ensemble des revendications pour les droits des personnels et pour une école publique, gratuite, laïque et émancipatrice.

Pour construire une autre société plus égalitaire, SUD Education continuera à se mobiliser pour des moyens pour l’éducation et contre les réformes Blanquer mais aussi plus largement pour la préservation et le développement des biens communs et des services publics, pour la sauvegarde de l’environnement et pour la transition écologique, contre l’allongement de la durée de travail et pour sauvegarder un système de retraites plus égalitaire.
Nous continuerons également à dénoncer l’institution complice des violences faites aux femmes dans les établissements qui n’a aucune politique pour les prévenir ni pour protéger les victimes.

SUD Education 93 continuera à soutenir toutes les luttes pour rompre avec les politiques libérales et obtenir les moyens à la hauteur des besoins pour nos élèves du département victimes d’inégalités socio-économiques et territoriales.

Les mesures adoptées :

 

Excel - 113.2 ko
Mesures d’ouvertures et de fermetures de classes

PDF - 191.4 ko
Mesures diverses