SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


Appel de l’assemblée générale intersyndicale académique
Article publié le 18 janvier 2019

Appel de l’assemblée générale intersyndicale des délégué-e-s mandaté-e-s d’établissement

PDF - 354.2 ko
Appel

L’assemblée générale des représentants des assemblées générales des collèges et lycées de l’académie de Créteil convoquée par les syndicats Snes-FSU, Snep-FSU, Snuep-FSU, SN-FO-LC ; CGT Educ’action, et SUD Education a réuni ce 17 janvier au moins 70 délégués mandatés venus de 32 établissements.

Les interventions sont toutes allées dans le même sens : impossible d’accepter les contre-réformes imposées par le ministère (réformes des lycées, du Bac, Parcoursup, la loi ORE), impossible d’accepter la dégradation des conditions de travail de tous les personnels, la remise en cause de leurs statuts, le blocage du point d’indice, les menaces sur le code des pensions, les suppressions de postes, la possibilité pour l’administration d’imposer aux enseignants une deuxième heure supplémentaire, impossible d’accepter le projet de loi Blanquer, notamment son article 1 qui vise à interdire toute liberté pour les personnels de contester ou de revendiquer publiquement…

De la discussion s’est dégagée une question commune : comment gagner ? Nous estimons que c’est par la grève unie que nous pouvons faire reculer le ministère et gagner sur les revendications. Nous le savons pour l’avoir vécu, les journées d’action, aussi puissantes soient elles, ne suffisent pas si elles restent isolées.

Aussi, l’assemblée générale appelle les collègues :

- A se réunir en assemblées générales dans les établissements pour préparer, par tous les moyens, le succès de la grève du 24 janvier et à venir manifester, en direction du ministère, pour l’abrogation des réformes Blanquer et la satisfaction des revendications

- A désigner des représentants mandatés pour une nouvelle assemblée générale intersyndicale le jeudi 24 janvier à 18h pour discuter des moyens à mettre en oeuvre, en particulier de la reconduction de la grève si le ministre ne donnait pas satisfaction.

POUR L’ABROGATION DES CONTRE-REFORMES BLANQUER

POUR LA SATISFACTION DES REVENDICATIONS

GREVE ET MANIFESTATION EN DIRECTION DU MINISTERE LE 24 JANVIER

ASSEMBLEE GENERALE INTERSYNDICALE DES DELEGUE-E-S MANDATE-E-S LE 24 JANVIER A 18H (Bourse du Travail de Paris, salle A.Croizat, 3 rue du Château d’eau à Paris, métro République)