SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


Appel de l’AG éducation Ile-de-France interdegrés du lundi 2 septembre 2019
Article publié le 3 septembre 2019

Sud Education 93 soutient cet appel. Des préavis de grève court pour tout le mois de septembre.

Après la réussite de la grève des examens en juin et juillet et de l’Université d’Été des Enseignant.e.s et de l’Éducation fin août, l’AG Éducation IDF inter-degrés a réuni 170 enseignant.e.s en provenance de 84 établissements et écoles, ainsi que des lycéen.ne.s de l’UNL et des parents d’élèves. Cette assemblée générale a permis de rendre compte du très grand nombre d’AG d’établissements, inédit pour une rentrée, et d’échanger sur les actions à mener pour créer un rapport de force capable de faire céder Blanquer.

Dès ce lundi, des établissements et écoles ont voté la grève dès le jour de l’accueil des élèves, entre le 2 et le 6 septembre selon les situations (Lycée Auguste Renoir, Asnières (92) ; Lycée Germaine Tillion, Le Bourget (93) ; Lycée Mozart, Le Blanc Mesnil (93) ; Lycée Jean-Jacques Rousseau, Montmorency (95) ; Lycée Angela Davis, Saint-Denis (93) ; Collège Jean Moulin, Montreuil (93) ; plusieurs écoles de Gennevilliers (92) ; Collège Paparemborde, Colombes (92) ; etc.)

D’autres établissements n’assurent pas l’accueil des élèves du fait de l’action des enseignant.e.s ayant refusé d’être professeur.e.s principaux (Lycée Jacques Brel, La Courneuve (93) ; Lycée Buffon, Paris (75) ; Lycée Condorcet, Montreuil (93) ; Collège Berthelot, Montreuil (93) ; Collège Politzer, Bagnolet (93) ; etc.)

D’autres établissements ne font pas grève la semaine de rentrée, mais ont voté la grève du 10 septembre. De nombreux autres établissements, enfin, n’ont pas pu faire cette rentrée catastrophique du fait de l’inexistence des emplois du temps, des listes d’élèves, etc.

Une rentrée inacceptable

Les réformes Blanquer engagent une dégradation inacceptable du service public d’éducation, des conditions d’enseignement, et des conditions de travail et de vie des professeur.e.s comme des élèves.
Nous n’acceptons pas le non-réemploi des contractuel.le.s et la multiplication des postes non pourvus. Nous demandons le réemploi des contractuel.le.s et leur titularisation.
Nous persistons à refuser la mise en place des réformes Blanquer auxquelles la totalité des acteurs de l’éducation s’opposent.

L’AG Éducation Île-de-France inter-degrés :

- soutient les établissements en grève reconductible dès la rentrée ou dès le début effectif des cours, et appelle à les rejoindre ;

- appelle à soutenir le rassemblement pour le réemploi de l’ensemble des enseignant.e.s non-titulaires de l’académie de Créteil, le mercredi 4 septembre à 14h au Rectorat de Créteil ;

appelle à un temps fort de grève et de mobilisation le jeudi 5 septembre pour étendre le mouvement, avec un rassemblement devant le Ministère à 14h, une conférence de presse le matin, et une AG Éducation IDF inter-degrés en fin d’après-midi à la Bourse du Travail de Paris ;

- appelle à un deuxième temps fort de grève et d’actions le mardi 10 septembre pour consolider la mobilisation avec des tournées d’établissements et d’écoles, des AG de villes ou de bassin, et une AG Éducation IDF inter-degrés en fin d’après-midi ;

appelle à rejoindre le temps fort de grève interprofessionnelle du mardi 24 septembre contre la réforme des retraites et à en faire une grève générale de l’Éducation, avec cortège Éducation dans les manifestations ; elle propose une AG de grève interprofessionnelle en fin de manifestation ;

- soutient la mobilisation lycéenne (à l’appel de l’UNL, MNL, FIDL,Youth For Climate...) du vendredi 20 septembre et appelle l’ensemble des personnels à rejoindre la grève internationale pour le climat, car elle considère que les politiques qui détruisent l’Éducation sont les mêmes que celles qui détruisent la planète. Elle considère aussi comme essentiel le rendez-vous du samedi 21 (manifestations appelées par de nombreuses organisations dont les Gilets Jaunes) lors duquel elle invite les parents d’élèves à manifester ensemble dans des cortèges Éducation

L’AG Éducation Île-de-France inter-degrés appelle les collègues à se réunir en AG, à rassembler tous les personnels, les parents et les élèves, et à tout faire pour mettre en échec l’application des réformes Blanquer et la politique de Macron et son monde.