SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée |

Appel de l’AG éducation IdF - mardi 12 mars - Tout-es « en même temps », pour gagner !
Article publié le 13 mars 2019

L’AG Éducation IDF de rentrée s’est tenue à la Bourse du Travail de Paris en présence de 22 établissements franciliens, pour préparer les mobilisations du mois de mars et organiser la riposte dans l’Éducation. Loin d’être dans l’attentisme par rapport à la journée interprofessionnelle du mardi 19 mars, 4 établissements déjà sont en grève en Île-de-France : le collège Jean Vilar (La Courneuve), les LP Denis Papin (La Courneuve) et D’Alembert (Aubervilliers), et le LPO Joliot-Curie (Nanterre).

Les actions complémentaires à la grève (20/20, démissions de PP, etc.) se multiplient dans les établissements, ainsi que les réunions avec les parents d’élèves. La question de la reconduction de la grève du 19 mars est également évoquée par plusieurs établissements, et différentes échéances (coordination nationale du dimanche 17, AG de grève du mardi 19) doivent permettre de la construire. Se développent aussi des démarches inter-degrés par ville, bassin ou arrondissement (Villepinte, Aulnay, Drancy, La Courneuve, 13e arrondissement, en plus des AG de villes déjà existantes), permettant de faire front commun contre des attaques qui apparaissent plus que jamais cohérentes entre elles, de la maternelle à l’université (comme à Nantes). Parfois se créent des collectifs parents/profs/élèves comme à Drancy. Dans le premier degré, les lignes bougent notamment autour du projet des « Établissements Publics des Savoirs Fondamentaux » de la loi Blanquer pour une « École de la confiance ». Des préavis et intentions de grève ont été déposés. Enfin, est soulignée la nécessité de poursuivre et d’amplifier les tournées d’établissements et d’écoles.

L’AG Éducation IDF revendique :

► l’abrogation des réformes Blanquer : Lycée général et technologique, Lycée professionnel, Bac 2021, orientation post-Bac (loi ORE et Parcoursup), sans oublier la réforme du collège

►le retrait du projet de loi réactionnaire, libéral et inégalitaire pour une « École de la confiance »,

►l’annulation de toutes les suppressions de postes et de classes, et la baisse des effectifs par classe

► le retrait du projet de décret imposant une deuxième heure supplémentaire dans le second degré

► le retrait des projets de casse de la Fonction Publique, des retraites et de l’assurance chômage

► la titularisation de tou.te.s les non titulaires sans condition de concours ni de nationalité

► le rattrapage de toutes les pertes de pouvoir d’achat, l’indexation des salaires au minimum sur l’inflation, et la suppression du jour de carence

► le retrait de tous les dispositifs d’évaluation organisant la concurrence, la hiérarchisation ou la sélection, que ce soit des élèves, des enseignant.e.s ou des établissements

► une carte élargie de l’Éducation Prioritaire allant de la maternelle au Bac

L’AG Éducation IDF appelle à :

► Soutenir et rejoindre les établissements déjà en grève reconductible et à organiser des tournées d’établissements et d’écoles afin d’amplifier la mobilisation, de préparer la grève interprofessionnelle du mardi 19 mars, et envisager ses suites

 ► déposer collectivement des déclarations d’intention de grève dans le premier degré
 jusqu’en avril

 ► s’inscrire dans la Nuit nationale des établissements et des écoles le jeudi 14 mars

► participer aux manifestations du samedi 16 mars à Paris (marche pour le climat, Gilets Jaunes, marche des solidarités), en y assurant la diffusion de cet appel

► participer à la coordination nationale des établissements en lutte contre les réformes Blanquer le dimanche 17 mars à 10h à la Bourse du Travail de Saint-Denis (9-11 rue Génin, Métro 13 Porte de Paris), en y envoyant des représentant.e.s mandaté.e.s par les établissements et écoles (à poursuivre ce même jour avec les actions « stylos rouges » prévues à 16h sous la canopée des Halles)

► participer massivement à la grève du mardi 19 mars et à la manifestation au Luxembourg à 13h RDV pour un cortège Éducation des établissements et écoles mobilisés : Angle bd Saint-Michel / rue Auguste Comte à 13h, pour un départ vers 13h30

► mandater des représentant.e.s, notamment sur la question de la reconduction de la grève, pour l’AG Éducation IDF du mardi 19 mars à 17h (Bourse du travail ou annexes)

► participer à un évènement visible et médiatique autour de la désobéissance de la maternelle à la fac, le mercredi 20 mars à 14h30, place de la République, lors duquel seront notamment mises en lumière les démissions collectives de PP et les opérations 20/20