SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Anti-répression | ATTEE - Administratif⋅ves | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Violences sexistes et sexuelles | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | COVID-19 |

Appel à rassemblement le 5 février 2022 : "À Pantin, le long du canal, les parents se déchaînent pour sauver l’école"
Article publié le 3 février 2022

PDF - 1.1 Mo
Version imprimable

Samedi 05 Février à 11 h 30, les parents d’élèves (regroupés en collectif et avec la FCPE Pantin) des écoles, collèges et lycées de Pantin formeront une chaîne humaine sur le quai de l’Ourcq, pour exprimer leur soutien à
tous les acteur.rice.s de la vie scolaire et leur colère face aux nombreuses absences non remplacées des enseignant.es et personnels médico-sociaux. Ils demandent à être reçus par le recteur afin de trouver des solutions pérennes à cette situation qui perdure depuis de trop nombreuses années.

Pas d’assistant.e.s sociaux.iales, ni d’infirmier.ère.s au lycée Aubrac depuis la rentrée de septembre, des élèves sans professeur.e d’allemand au collège Jean-Lolive, les premières semaines de septembre sans enseignant.e.s à la maternelle Méhul et Liberté, 200 heures d’accompagnements d’AESH en moins à l’élémentaire Sadi Carnot... Ce ne sont que quelques exemples : dans toutes les écoles de notre ville, de la maternelle au lycée, les parents constatent – avec inquiétude et colère – la dégradation du service public d’éducation qui pénalise leurs enfants et épuise les équipes éducatives.

Les parents pantinois disent STOP et demandent des solutions !

Il est urgent de renforcer les moyens humains et matériels alloués à l’école publique à Pantin comme partout en Seine-Saint-Denis. Les discours d’autosatisfaction du ministre de l’Éducation et des autorités académiques sont devenus insupportables aux oreilles des milliers de parents à Pantin et en Seine-Saint-Denis, qui vivent depuis des années une situation de plus en plus critique. Pour rappel, selon les chiffres de la FCPE 93, un élève de Seine-Saint-Denis continue de perdre en moyenne une année de cours à l’échelle de sa scolarité.

La crise sanitaire est venue aggraver une situation déjà structurellement défaillante. Les problèmes de fond, comme l’attractivité du métier de professeur.e (si dégradée que certains postes n’arrivent pas à être pourvus),
doivent devenir une priorité. Le récent rapport de la Cour des comptes sur la gestion calamiteuse de l’Éducation nationale dans les non-remplacements d’enseignant.e.s absent.e.s est pourtant sans appel. Ce n’est plus tolérable : nous voulons des solutions !

Nos enfants sont l’avenir de tous.
C’est pour eux que nous nous mobilisons.
Enfants, enseignant.e.s, parents, élu.e.s, solidaires !

Contact : collectifrpepantin2021@gmail.com

PDF - 1.1 Mo
Version imprimable