SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée | COVID-19 |

Appel à la mobilisation pour Adama à Beaumont sur Oise le 18 juillet
Article publié le 1er juillet 2020

Ces dernières semaines ont marqué l’irruption sur la scène internationale de mobilisations antiracistes et contre les violences policières. Certaines manifestations Etats-Uniennes vont jusqu’à revendiquer le dé-financement et même l’abolition de la police. En France le mouvement est avant tout celui des familles qui demandent justice et vérité pour la mort de leurs proches.

Sud Éducation 93 qui a eu à batailler pour l’existence d’un stage syndical antiraciste se veut évidemment solidaire et participe de ces mobilisations qui marquent un tournant historique.

Après un confinement qui a mis en évidence des travailleur·ses en premières lignes racisé·e·s qui font tourner la société mais qui a également montré une gestion autoritaire et policière de la précarité. Cette situation de précarité qui ne va que s’accentuer au vue de la dynamique de crise économique et toucher en premier lieu les héroïnes et héros d’hier.

Travailleur·s·e·s de l’éducation dans le 93 nous témoignons chaque jour d’une inégalité de traitement de l’éducation dans les quartiers les plus défavorisé·e·s, absence de moyens, établissements surpeuplés, turn over des agent·e·s... quand nous n’avons pas à faire aux sorties méprisantes, racistes et islamophobes du ministre de l’éducation, qui cherche à mettre en opposition les travailleur·ses entre elles et eux.

Nous soutenons nos collègues, les familles et les élèves qui sont victimes d’oppressions, de stigmatisation et comme notre combat contre l’antiracisme ne s’arrête pas aux portes de nos établissements scolaires, nous condamnons les violences policières subies dans les quartiers, dans les manifestations.

En ce sens nous voulons dès maintenant appeler à la manifestation du 18 juillet qui aura lieu à Beaumont-sur-Oise et réaffirmer notre soutien à la famille Traoré en première ligne du mouvement antiraciste en France et qui subit d’énormes pressions pour oser dénoncer un racisme systémique.

Samedi 18 juillet 2020

12h - conférence de presse avec toues les familles de victimes devant la mairie de Persan

14h - marche

16h - arrivée dans le quartier de Boyenval pour un événement exceptionnel

https://www.facebook.com/events/2642498959410463/