SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Anti-répression | ATTEE - Administratif⋅ves | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Violences sexistes et sexuelles | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | COVID-19 |

Alerte danger grave et imminent – Montreuil - écoles Jules Ferry I, II, maternelle – Collège Solveig Anspach
Article publié le 30 juin 2022

Saint-Denis, le 29 juin 2022

Monsieur le DAASEN,

Nous vous alertons sur la situation du groupe scolaire Jules Ferry (I, II, Maternelle) et du collège Anspach de Montreuil dont nous avons un motif raisonnable de penser qu’elle présente un danger grave et imminent pour la santé et la sécurité des personnes présentes dans les écoles et l’établissement, conformément à l’article 5-6 du décret n°82-453.

Ces 3 écoles et ce collège se trouvent à entre 50 et 150 mètres de l’ex-SNEM (Société Nouvelle d’Eugénisation des Métaux), une installation classée à risque pour l’environnement (ICPE), qui a utilisé, pendant plusieurs dizaines d’années et en très grande quantité des substances cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques : Chrome 6, acide nitrique, acide sulfurique, acide fluorhydrique, cadmium, nickel. La SNEM a officiellement cessé son activité en 2018 et son terrain a été acquis par la Ville De Montreuil.

La démolition de la SNEM a commencé ce matin, mercredi 29 juin, sans qu’aucune communication n’en soit faite auprès des personnels des écoles et du collège, sans précaution particulière pour sécuriser les élèves et les personnels présent.es, sans qu’aucun capteur ne soit installé autour dans les écoles pour contrôler l’éventuelle étendue de la pollution, sans aucun moyen de suivi de ces dernières.

Or, la phase de démolition est critique : les contraintes du sol sont modifiées et les pollutions volatiles, contenues jusque là, peuvent se libérer.

Nous, Sud éducation 93, organisation représentante des personnels au CHSCT-D93, faisons ici usage de notre droit d’alerte : conformément à l’article 5-7 du décret 82-453, cette alerte doit être suivie d’une enquête immédiate de votre autorité administrative et des représentant·es qui vous ont signalé le danger.

Veuillez croire, Monsieur le DAASEN en notre profond attachement au service public de l’éducation,

 

Sud éducation 93

 

PDF - 292.2 ko
L’alerte en doc PDF