SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Communiqué - SUD Éducation 93 dénonce le report de la campagne de recrutement à Paris 8
Article publié le 7 juin 2018

À Paris 8, le mouvement contre la sélection est fort et s’est traduit par un blocage de l’université. Ce blocage n’était pas total : la bibliothèque restait ouverte, les personnels administratifs pouvaient travailler et des cours alternatifs ont été organisés pour les étudiant·es. La présidence de l’université a essayé d’entraver ce mouvement en fermant administrativement la fac pendant une semaine et en déconseillant aux personnels de venir travailler. Elle a ensuite pris prétexte du retard de travail des personnels pour repousser de six mois l’ensemble de la campagne de recrutement des enseignant·es-chercheurs et chercheuses titulaires (MCF, PR) ou contractuel·les (ATER). Les contrats ne commenceront donc plus au 1er septembre 2018 mais au 1er janvier 2019, laissant les candidat·es dans une période incertaine à la fin de leur précédent contrat et les formations en manque criant d’enseignant·es pour assurer les cours du premier semestre prochain. L’examen des dossiers des futur·es bachelier·es dans ParcourSup n’a, lui, pas été repoussé. Face à cela, les personnels mobilisés ont décidé en assemblée générale de ne pas assurer la rentrée universitaire 2018-2019.

SUD Éducation 93 dénonce ce report inadmissible de la campagne de recrutement qui précarise encore plus les candidat·es qui ne sont pas encore en poste et les formations qui ont besoin de ces postes pour fonctionner.

PDF - 196.7 ko
Communiqué Campagne ATER Paris 8