SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


lundi 20 novembre
Manifestation nationale du Travail Social Ile de France

mardi 21 novembre
RIS Noisy-le-Sec
Grève profs/agent-e-s des collège mardi 21 novembre

jeudi 23 novembre
Stagiaires, formateur-trices et personnels de l’ESPE : tou-tes en grève !

lundi 27 novembre
Stage antihiérarchie 27 et 28 novembre 2017 à Paris

mercredi 29 novembre
AG du collectif des enseignant.e.s de classes d’accueil mobilisés mercredi 29 novembre à 13h30 à la bourse du travail de Bobigny

mercredi 6 décembre
RIS Aubervilliers

jeudi 7 décembre
RIS BONDY

mardi 12 décembre
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

jeudi 14 décembre
[Réservé aux adhérent.e.s] Stage fédéral juridique niveau 1 : « Les statuts et le juridique au service des personnels et de l’animation syndicale » à Paris

jeudi 14 décembre
RIS Bagnolet

lundi 18 décembre
Stage syndical "Au croisement des oppressions - Où en est-on de l’antiracisme à l’école ?" les 18 et 19 décembre 2017 à Saint-Denis

mardi 19 décembre
AG du district 4 (Aulnay - Sevran - Tremblay - Villepinte) - 18h30, au Delyss, 5 rue des deux gares, métro Gare du Nord

jeudi 18 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

vendredi 19 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

jeudi 8 février
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

lundi 12 mars
Stage syndical pour les assistant-es d’éducation et assistant-es pédagogiques

sorties scolaires : non aux pressions de l’ordre moral !
Article publié le 12 mars 2014

PDF - 327.1 ko
Communiqué Oh, Boy !
SORTIES SCOLAIRES : NON AUX PRESSIONS DE L’ORDRE MORAL !

SPECTACLE : OH, BOY !

Le climat délétère, après la  Journée de Retrait des Ecoles (JRE), les déclarations réactionnaires de J.-F. Copé concernant l’album de jeunesse TOUS A POIL !, ou la polémique autour du film Tomboy, ont des conséquences très précises pour nos écoles. Quelques collègues de Bonneuil déclarent avoir du faire face à un absentéisme important au moment de la journée du retrait et parfois de parents agressifs. La majorité des autres collègues nous disent que l’absentéisme a été faible et n’ont pas entendu parler de parents agressifs. Beaucoup n’ont appris la décision du report que parce que SUD éducation Créteil a fait passer l’info… Dans ce contexte, certains collègues de cette ville ont exprimé des inquiétudes quant aux représentations du spectacle «OH, BOY !». La DASEN 94 nous a répondu avoir décidé le report d’ici la fin de l’année.

Ce spectacle a été choisi par les coordonnatrices de l’académie, il est soutenu par le Conseil Général et la ville de Champigny-sur-Marne. Il est tiré d’un livre de Marie-Aude Murail. Ce livre a obtenu de nombreuses récompenses et le spectacle aussi : Molière du spectacle jeune public 2010.
L’histoire porte sur un garçon de 26 ans qui va devoir prendre en charge 3 demi-frères et sœurs dont il n’a jamais entendu parler. « Oh, Boy ! » ose aborder les thèmes les plus durs : la maladie, la mort, les secrets de famille, l’homosexualité, le suicide d’une mère.
Les collègues qui par le passé, ont emmené leurs élèves voir ce spectacle nous ont tous témoigné de la qualité de la pièce et de la finesse de la présentation faite par le metteur en scène. Dans des quartiers comparables à ceux de Bonneuil, un travail pédagogique préalable, avec des élèves pourtant réputés très difficiles a donné lieu à une démarche pédagogique de grande qualité.
C’est l’homosexualité du héros qui semblerait faire craindre des réactions hostiles de certaines familles. Il s’agirait donc de réactions homophobes punies par la loi et en contradiction avec les orientations ministérielles quant à l’égalité filles-garçons (ABCD de l’égalité). Rappelons la circulaire du ministère contre l’homophobie : http://www.education.gouv.fr/cid27781/lutte-contre-homophobie.html
Nous pouvons comprendre que des collègues pris de court devant le mouvement des JRE et les réactions agressives de certaines familles aient eu des interrogations et des craintes. Ce ne sont pas les déclarations pathétiques du ministre quant à la «théorie» des genres qui les ont soutenus, «théorie» qui, rappelons-le, n'existe pas.
SUD éducation Créteil réaffirme son soutien aux collègues face aux montées réactionnaires et sa lutte contre toutes les formes de discriminations et d’homophobie.
Reporter, sans échéances précises, c’est donner raison à tous ces courants politiques de droites radicales et extrêmes, aux courants religieux (toutes religions confondues) intégristes. Si nous ne luttons pas maintenant, un jour ils demanderont l’enseignement du créationnisme et ils interviendront dans tous les domaines : sciences, histoire etc.
Reporter avant la fin de l’année, sans préparation, ne résoudra pas toutes les difficultés. Ces courants nommés ci-dessus seront toujours là.
Puisque madame la DASEN nous écrit : «(…) En ce qui concerne le spectacle prévu à Bonneuil, il ne peut s’agir en aucune façon d'une annulation, ce spectacle a été primé et a été retenu par la mairie de Bonneuil, en lien avec les conseillers pédagogiques départementaux. En revanche, j’ai effectivement souhaité que ce spectacle soit reporté d’ici la fin de l’année, déjà pour le déconnecter du mouvement actuel de la JRE et pour s’assurer que le programme «ABCD de l’égalité» ne fasse plus l’objet de rumeurs infondées et soit bien compris dans son esprit et dans sa forme. Je souhaite par ailleurs que, dans le contexte actuel, les objectifs et intérêts du spectacle soient présentés aux parents, «avec pédagogie» de façon à ce qu’ils n’aient pas le sentiment d’être trompés, ce qui donnerait lieu à de nouvelles rumeurs infondées. Pour autant, il n’est pas question de céder à des pressions insensées : c’est pour cela que je souhaite que ce spectacle ait bien lieu (d’autant qu’il est de qualité), mais un peu plus tard, dans un contexte moins passionnel et irrationnel (…)» et «(…) Soyez assurés de mon soutien auprès des enseignants du Premier degré confrontés à des réactions inattendues de la part de parents devenus brusquement suspicieux vis-à-vis de l’Ecole de la République, et de mon souhait de restaurer au plus vite des relations de confiance entre ces parents et notre Institution scolaire. (…)».

->Nous demandons donc que soit organisé dans les plus brefs délais une réunion entre les enseignant-e-s, la municipalité, l’équipe de circonscription, madame la DASEN 94, la FCPE, les associations de quartiers et les syndicats. Avec l’objectif de programmer des représentations scolaires de ce spectacle à Bonneuil, de soutenir publiquement les collègues, de travailler à la préparation de ce spectacle dans les classes. La municipalité de Bonneuil a programmé une séance tout public vendredi 2 mai.

->Par ailleurs nous appelons les collègues à signer les pétitions qui soutiennent le film Tomboy, à acheter et faire connaître les albums mis en cause, et bien sûr d’aller aux représentations scolaires ou tout public concernant les pièces mises en cause.

->Nous appelons aussi les collègues à nous signaler toutes les pressions des lobbys d’extrême-droite et/ou intégristes qu’ils/elles pourraient subir.

SUD éducation 94, 8 mars 2014