SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

grève du 29
Article publié le 9 juillet 2012

Rentrée 2011 en Seine Saint Denis

Rentrée impossible !

A l’appel d’une intersyndicale départementale (SNES, SNEP, SNUEP, SUD, CGT, CNT) et avec le soutien de FO, les personnels du second degré de la Seine-Saint-Denis sont appelés à faire grève le 8 septembre pour obtenir des moyens d’urgence pour la rentrée.

Une AG départementale réunie le 5 septembre à l’appel de l’intersyndicale a réuni 34 établissements. Ils se sont retrouvés sur le constat d’une rentrée très difficile du fait de la politique de suppression de postes et des réformes qui se déclinent dans le département. De plus, les spécificités démographiques et scolaires de celui-ci ne sont pas prises en compte.

Nous revendiquons avec les personnels :

* Le respect des seuils d’effectifs conquis en 1998 : 25 élèves par classe pour les collèges non classés, 24 élèves pour les collèges classés en ZEP, 23 pour les établissements sensibles.

* Les création des postes nécessaires : enseignants, personnels de vie scolaires (AED, CPE), COP, agents, demandés par les établissements. Haltes aux heures supplémentaires, mais rétablissement des heures 93 !

* Le réemploi des personnels CUI. Leur non-reconduction place ces collègues au chômage et compromet gravement le fonctionnement des établissements.

* Les revendications précises des établissements présents seront présentés avec le soutien des organisations syndicales par des délégations d’établissements à l’inspecteur d’académie.

Un rassemblement intersyndical avec demande d’audience est prévu le 8 septembre à 14h à l’inspection académique du 93. Une AG 93 est de nouveau convoquée à 16h30 à la Bourse du travail de Bobigny pour faire le bilan et décider des suites.

Nous ne pouvons accepter de nouvelles dégradations des conditions de travail et d’étude dans le 93. Les acquis du mouvement de 98 sont grignotés d’année en année.
Dans l’intérêt des élèves et des personnels cette politique doit cesser, L’inspection académique doit entendre les revendications des personnels !

Bobigny le 6 septembre 2001

Contact :

Mathieu LOGOTHETIS, pour le SNES-FSU 93 : 01 41 24 80 51

Philippe MARTINAIS pour SUD Education 93 : 06 61 81 38 39

PDF - 381.9 ko
grève du 29