SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

grève au lycée M. Berthelot de Pantin
Article publié le 20 septembre 2017

Les personnels du lycée M. Berthelot de Pantin (93) étaient en grève ce mardi 19 septembre pour dénoncer de mauvaises conditions de rentrée (hausse démographique de 300 élèves en 5 ans - soit + 50% - et une dégradation globale du lycée) ! Ils interpellent le Rectorat de Créteil et la Région !

Une délégation sera présente au rassemblement au Rectorat de Créteil ce mercredi 20 à 14h30 avec les autres établissements scolaires en lutte. Une autre journée de mobilisation est déjà prévue jeudi 21/09 avec une AG à 8h et une présence au rassemblement à 11h pour un cortège « éducation » qui rejoindra la manifestation Loi Travail à 14h ! Un rendez-vous avec les parents est aussi prévu samedi matin au lycée.

Une large majorité des personnels du lycée s’est retrouvée ce mardi matin en Assemblée Générale pour dresser un bilan des problèmes de cette rentrée 2017. C’est suite à l’heure d’information syndicale de vendredi 15/09 que les personnels ont souhaité se faire entendre et formuler des demandes concrètes au Rectorat et à la Région pour répondre à la situation du lycée.

Le constat de rentrée : les effectifs du lycée sont passés de 550 à 860 depuis 2013. Les classes prévues à 24 en seconde sont effectivement à 28 à la rentrée alors que la proportion d’élèves issues de CSP défavorisées est une fois de plus en augmentation (à 57% en seconde). Les dégradations accumulées risquent fort de se multiplier face à un service vie scolaire en sous-effectif. Le « nouveau » système biométrique de la cantine a pour conséquence que 50 à 150 élèves n’ont pas le temps de manger ou arrivent en retard en cours par manque de temps. Des enseignants volontaires, mais en manque de confiance en cette rentrée.

Le besoin de considération se fait terriblement sentir !


Nous demandons au Rectorat de Créteil :

· Une augmentation de la Dotation Horaire Globale pour cette année scolaire 2017-18. Une augmentation de 30h (sur 1203 heures de DHG pour l’établissement) permettrait une adaptation provisoire à la hausse des effectifs, notamment en classe de seconde.

· L’affectation de professeurs de mathématiques (pour 4h hebdomadaires) et d’espagnol (pour 6h hebdomadaires)

· L’attribution des 3 heures forfaitaires pour l’Association Sportive d’un enseignant d’EPS.

· Vie scolaire : 1 poste de CPE et 2 Equivalents Temps Plein d’assistants d’éducation pour un meilleur suivi des élèves (lutte contre l’absentéisme et le décrochage)

. Un poste de professeur-documentaliste

. La pérennisation des Contrats Uniques d’Insertion.

Nous demandons à la Région d’Ile-de-France des réponses matérielles et un recrutement face à l’exiguïté et la vétusté de l’établissement :

Pour les élèves :

· un aménagement de l’espace en sorte qu’ils disposent d’un foyer, d’une salle de permanence et d’une infirmerie dignes de ce nom : salles exiguës, pas de réfrigérateur, salle sans chauffage.

· Une rénovation globale de l’établissement face aux nombreuses dégradations (fenêtres et volets cassés ; murs, sols et plafonds dégradés ; infiltrations d’eau ; ascenseur en panne depuis Juillet 2017…)

· Le retour à un système de distribution de plateaux permettant le passage de tous les élèves à la cantine dans le temps de pause qui leur est imparti.

Pour les agents techniques :

· Embauche de 2 agents supplémentaires suite à la fin de contrat de 2 personnels en CUI en Janvier 2017.

· Aménagement d’une salle de repos digne de ce nom (le local actuel n’a pas de fenêtre !)

· Achat du matériel technique manquant ou défectueux (lave-vaisselle, lave-batterie, cellule de refroidissement…)