SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

UPE2A/CLIN/CLA : NON à l’éducation au rabais pour les élèves allophones !
Article publié le 12 novembre 2015

Quelles revendications de Sud Education pour une réelle prise en charge des élèves allophones ?

Non à l’éducation au rabais pour les élèves allophones !

A la rentrée 2014, toutes les classes d’initiation (CLIN) du 1er degré et toutes les classes d’accueil (CLA) du 2nd degrés du 94 ont été supprimées et remplacées par un dispositif d’inclusion en classe banale : les UPE2A (unité pédagogique pour les élèves allophones arrivants) en application de la circulaire d’octobre 2012. Il est fort probable que ce dispositif s’étende au 93 et au 77 à la rentrée prochaine.

Quelles revendications de Sud Education pour
une réelle prise en charge des élèves allophones ?

Des moyens suffisants
- Le maintien du GROUPE-CLASSE qui offre un espace sécurisant et la présence d’un référent
- La scolarisation des élèves jusqu’à la fin de leur formation initiale
- Des ouvertures de CLA/CLIN et de NSA en nombre suffisant, notamment pour accueillir les migrant-e-s (cf : déclaration de la ministre NVB)
- Des effectifs en CLIN et CLA à 16 élèves maximum et 12 en NSA
- Des personnels formé-e-s aux besoins spécifiques des élèves allophones dans toutes les classes d’accueil
- Le maintien du professeur des écoles à temps plein sur une seule école pour le premier degré (pas d’UPE2A mobile ! )
- Le maintien des 26h-poste + généralisation d’une heure de vie de classe, pour le second degré

Le respect des droits existants pour les élèves et leurs familles
- L’ accès à un service d’interprétariat conformément aux textes
- L’ opposition au fichage des élèves et de leur famille lors des tests effectués dans les CIO
- L’ affectation des élèves sans conditions de papiers en conformité avec la charte des droitsde l’enfant
- L’ accès au dispositif « Ouvrir l’école aux parents » pour le 1er degré ou « Parents d’enfants,parents d’élèves » pour le 2nd degré, à tous les parents sans conditions de papiers

Pour le second degré
- Maintien de la bonification indiciaire de politique de la Ville concernant les élèves allophones(bonification qui permet aux élèves allophones d’être prioritaires en CAP par rapport aux élèves de 3e)
- La double inscription garantie
- Le maintien d’une intégration décidée par les enseignant-e-s et eux/elles seul-e-s, uniquement sur des critères pédagogiques dans le même établissement
- Le maintien de la charge de professeur-e principal-e au/à la professeur-e titulaire du poste spécifique et de l’indemnité de professeur-e principal-e
- Des budgets et heures qui restent/redeviennent fléchés
- Le droit au suivi linguistique garanti
- La clarification des procédures d’affectation en CLA et accélération de la procédure (temps d’attente qui peut aller jusqu’à 8 mois de déscolarisation avec une moyenne de 6 mois)

PDF - 64.1 ko
Tract UPE2A