SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


jeudi 2 novembre
Stage du GFEN - Construire l’égalité dans nos classes... Quelles pratiques ?

vendredi 3 novembre
Stage du GFEN - Construire l’égalité dans nos classes... Quelles pratiques ?

lundi 6 novembre
Assemblée générale extraordinaire de préparation de congrès fédéral - lundi 6 novembre 2017

jeudi 16 novembre
Stage "Militer dans le 93 "

vendredi 17 novembre
Assemblée générale du vendredi 17 novembre 2017

lundi 20 novembre
Manifestation nationale du Travail Social Ile de France

mardi 21 novembre
RIS Noisy-le-Sec

lundi 27 novembre
Stage antihiérarchie 27 et 28 novembre 2017 à Paris

lundi 18 décembre
Stage syndical "Au croisement des oppressions - Où en est-on de l’antiracisme à l’école ?" les 18 et 19 décembre 2017 à Saint-Denis

mardi 19 décembre
AG du district 4 (Aulnay - Sevran - Tremblay - Villepinte) - 18h30, au Delyss, 5 rue des deux gares, métro Gare du Nord

jeudi 18 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

vendredi 19 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

Stagiaires 2nd degré : que faire en cas de difficultés et de convocation devant le jury académique ?
Article publié le 10 juin 2015

Sur quoi est censée s'appuyer la titularisation? 

Les modalités d’évaluation et de titularisation s’appuient sur les « 10 compétences professionnelles ». Un jury « EQP » (Examen de Qualification Professionnelle) de 3 à 6 membres choisis parmi les inspecteurs-trices et les chef-fe-s d’établissement évaluent votre année. Le jury EQP se base sur trois rapports : celui du/de la chef-fe d’établissement, celui de l’inspecteur-trice qui vous a visité-e ou s’est appuyé-e sur le rapport du/de la tuteur-trice, et celui de la directrice de l’ESPE – qui s’appuie sur le portofolio. Le rapport du/de la tuteur-trice est surtout un élément d’appui pour l’inspecteur-trice mais doit être dans votre dossier.. Les rapports des chef-fe-s d’établissement et des tuteurs-trices ont du être remis avant la mi-mai 2015 : vous avez le droit d'y avoir accès, et vous pouvez être accompagné syndicalement à ce moment là. Le jury est certes réputé souverain mais c’est bien la rectrice qui entérine ces décisions.

En cas de convocation devant le jury d’EQP : deux choses à faire rapidement :

consulter vos rapports via la direction de votre établissement afin de savoir précisément ce qui vous est reproché

nous appeler pour préparer sereinement cet entretien.



Calendrier :

Envoi des convocations aux entretiens avec le jury académique : à partir du 4 juin 2015
Entretiens avec le jury académique : du 15 au 24 juin 2015
Réunion du jury pour décision : fin juin 2015
Publication des décisions de la Rectrice : fin du mois de juin




SUD Education reste à vos cotés pour tout conseil lors des inspections et dans les cas de convocation devant le jury. L’an dernier, une soixantaine de stagiaires ont été convoqué-e-s, la moitié a été titularisée. Nous avons toujours exigé, avec une intersyndicale académique, l’exercice effectif des droits des stagiaires, et une attitude bienveillante de l’administration face aux difficultés engendrées par des affectations quasiment à temps plein. En particulier, nous avons toujours protesté contre les mesures de licenciement, qui nous paraissent pour cette raison particulièrement scandaleuses. Nous avons demandé à l’administration que les collègues soient invité-e-s à consulter leur dossier avant le passage devant le jury académique pour préparer une défense. Nous avons exigé que les jurys académiques ne se comportent pas comme des jurys de concours, minutant à la seconde le temps de parole des stagiaires, mais qu’il y ait une véritable écoute et recherche de compréhension des difficultés et pas une simple lecture à charge du rapport de l’inspecteur-trice. Nous avons exigé que les jurys accordent à l’ensemble des pièces du dossier une importance égale : ils ne doivent pas s’appuyer que sur le rapport de l’Inspecteur, mais prendre en compte aussi le rapport du/de la chef-fe d’établissement et celui du/de la tuteur-trice.

L’administration reste cependant sourde à certaines revendications majeures :

  • accompagnement syndical des collègues convoqué-e-s devant le jury,
  • critères transparents.