SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Soutien au Centre social Attiéké et ses habitants : Non à leur expulsion !
Article publié le 28 mars 2017

Communiqué de SUD Éducation 93 en soutien au centre Social Attiéké et ses habitants.
Appel au Rassemblement samedi 1 er avril à 6h du matin devant le Bâtiment à Saint-Denis.

Samedi 1er avril se termine la trêve d’hiver, pour les habitants de l’Attiéké et une centaine de millier de locataires c’est la date d’expulsion qui s’amorce. SUD Éducation 93 appelle à soutenir le Centre Social Attiéké et être présent-es nombreux nombreuses SAMEDI 1er avril à 6h au Piquet Anti-Expulsion pour manifester notre solidarité.

Pour rappel, le Centre Social Attiéké est un lieu d’habitation et de solidarité très important sur Saint-Denis et l’ensemble du territoire. 40 personnes ont pu s’y relogées, et de nombreuses permanences de solidarité y sont tenues (logement, pour les droits des personnes sans-papiers, atelier de français, écrivain publique, atelier vélo, centre de loisir autogéré...). A travers le territoire, ce sont des centaines de personnes (des familles de nos écoles, des élèves, des adhérent-es du syndicat, des collectifs d’expulsé-es et de mal-logé-es...) qui ont participé à ce lieu sans pareil et fait vivre la solidarité.

Nous appelons l’ensemble des syndicalistes à soutenir le centre social Attiéké. L’Attiéké a été un lieu de solidarité syndicale considérable : pendant le mouvement contre la loi Travail, de nombreuses initiatives de l’AG interprofessionnelle (SUD-Solidaires, CGT) y ont été organisées.

L’expulsion du Centre Social Attiéké nous concerne tou-Tes : parce que nous sommes solidaires des personnes menacées d’expulsion, parce que ce lieu d’entraide fait vivre des solidarités populaires, parce que la réquisition est un droit et que nous devons le faire vivre ! En tant que syndicat, nous tenons à affirmer que la réquisition de logements vides est un droit et même une solution pour les millions de mal-logé-es, les centaine de milliers de personnes à la rue.

Avec le centre social Attiéké, nous exigeons le relogement de tous les habitants et la régularisation de tous les concernés. Nous exigeons la mise à disposition d’un lieu de solidarité pour que continue de se tenir les permanences.

Ne laissons pas faire ! Soyons nombreux-ses devant le centre social Attiéké
Samedi 1er avril à 6h du matin pour dire NON à l’Expulsion !
31 BD Marcel Sembat – Saint-Denis

Métro Porte de Paris / Gare St Denis RER