SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Second degré : trop d’HSA tue l’emploi
Article publié le 13 février 2013

La rentrée 2013 doit se faire dans d’autres conditions !

La répartition des Heures Postes et Heures Supplémentaires à l’Année pour l’année scolaire 2013/2014 vient d’être dévoilée au dernier Comité Technique Académique. Aucun changement de politique dans cette répartition. Le nombre d’HSA continue à croître dans les Dotations Horaires Globales prévisionnelles. Ne nous leurrons pas : les bilans définitifs compteront encore plus d’HSA que les projections !

Pour 2013/2014, ces Heures Supplémentaires à l’Année correspondraient au volume de 1185 postes à 18h en lycée général et technologique (13,9% des heures postes), à 691 postes en lycée professionnel (12,6% des heures postes), à 1109 postes en collège (8% des heures postes), soit un total de 2985 postes qui auraient pu être créés.

Dans notre établissement, la préparation de la rentrée 2013 s’effectuera avec une nouvelle augmentation du nombre d’heures supplémentaires (HSA). Elle consacrera de nouvelles dégradations de nos conditions de travail que ces HSA contribuent, par ailleurs, à dévaloriser. Elle risque de générer des suppressions ou des partages de postes et de réduire encore le nombre d’adultes dans notre établissement.

Loin de faire droit à nos légitimes revendications de revalorisation (notre pouvoir d’achat n’a cessé de se dégrader) et d’allègement de la charge de travail (pour mieux permettre la réussite de tous les élèves), les HSA alourdissent nos services et masquent le besoin de recrutement en nombre suffisant. Ce n’est pas acceptable ! Le nouveau gouvernement doit prendre en compte nos exigences.

PDF - 93.6 ko
pétition intersyndicale refus HSA