SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Second concours de professeur-es des écoles de l’académie de Créteil : Au-delà du plan de communication du ministère, la réalité des chiffres !
Article publié le 10 novembre 2015

Pour la seconde année consécutive, le ministère de l’éducation nationale a annoncé l’ouverture d’un second concours de recrutement de professeur-es des écoles dans l’académie de Créteil.
Pour l’heure, nous ne connaissons, cependant, ni le nombre de postes alloués à l’académie de Créteil pour le 1er concours ni celui pour ce second concours.

Au regard du bilan des sessions 2015 du concours de professeur-es des écoles dans notre académie, cette décision est pour nous, moins une réponse à la pénurie de postes dans l’académie, qu’une nécessité pour le ministère d’anticiper le déficit de candidatures au concours principal.

[(En effet, lors de la précédente session, il y avait 1540 postes ouverts. Seulement 1219 candidat-es ont été admis-es. 321 postes n’ont donc pas été pourvus. Ce déficit a été compensé par les 500 postes du concours supplémentaire et surtout par la nécessaire ouverture d’une liste complémentaire.
)]

Ce déficit de candidatures n’est que la confirmation du manque d’attraction grandissant pour les professions de l’enseignement (salaires, condition de travail) qui dans notre académie est accentué par des conditions de travail particulièrement difficiles.
Et bien que pour cette année, le ministère se félicite d’une hausse de 14 % des inscriptions dans l’académie, le nombre de candidatures sera quand même de nouveau déficitaire.
Au delà des effets d’annonce, ce second concours, reste donc une très marginale réponse aux urgences de l’académie où rien que pour le seul département de Seine St Denis, il faudrait créer 1600 postes.

SUD Education revendique :
Des moyens à la hauteur des besoins dans l’académie de Créteil
Un véritable plan d’urgence pour toutes les écoles du Val de Marne et de la Seine St Denis.