SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


lundi 27 novembre
Stage antihiérarchie 27 et 28 novembre 2017 à Paris

mercredi 29 novembre
AG du collectif des enseignant.e.s de classes d’accueil mobilisés mercredi 29 novembre à 13h30 à la bourse du travail de Bobigny

mercredi 6 décembre
RIS Aubervilliers

jeudi 7 décembre
RIS BONDY

mardi 12 décembre
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

jeudi 14 décembre
[Réservé aux adhérent.e.s] Stage fédéral juridique niveau 1 : « Les statuts et le juridique au service des personnels et de l’animation syndicale » à Paris

jeudi 14 décembre
RIS Bagnolet

lundi 18 décembre
Stage syndical "Au croisement des oppressions - Où en est-on de l’antiracisme à l’école ?" les 18 et 19 décembre 2017 à Saint-Denis

mardi 19 décembre
AG du district 4 (Aulnay - Sevran - Tremblay - Villepinte) - 18h30, au Delyss, 5 rue des deux gares, métro Gare du Nord

jeudi 18 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

vendredi 19 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

jeudi 8 février
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

lundi 12 mars
Stage syndical pour les assistant-es d’éducation et assistant-es pédagogiques

Saint-Denis, Bobigny, Aubervilliers : des moyens pour l’éducation !
Article publié le 8 mai 2015

Les luttes pour les moyens continuent en Seine-Saint-Denis, comme à Saint-Denis, Bobigny ou Aubervilliers...

Tous en grève le 19 mai, premier et second degré réunis pour exiger des meilleures conditions de travail, des meilleures conditions d’étude, une autre école !


Appel de l’AG des enseignants de Saint-Denis du 5 mai

(voir aussi : www.sudeduccreteil.org/Appel-de-l-AG-interdegres-de-Saint.html)

Constatant l’insuffisance manifeste des moyens pour les écoles du 93 en général (remplacements non assurés, seuils dépassés, manque d’enseignants titulaires formés...) et estimant insupportable de vivre une nouvelle année comme celle qui s’achève, l’AG des enseignants de Saint-Denis appelle à construire une mobilisation dans la durée afin d’obtenir un plan d’urgence pour le 93 et Saint-Denis, et en particulier :

  • le respect des seuils et la baisse des effectifs ;
  • le remplacement de tous les enseignants absents ;
  • le recrutement d’enseignants titulaires formés ;
  • la mise en place de moyens d’aide à hauteur des besoins ;

L’AG appelle à l’abrogation et la réécriture de la réforme des rythmes scolaires.

L’assemblée générale appelle :

  • à une journée de grève le 19, avec les collèges qui seront en grève pour le retrait de la réforme des collèges ;
  • à utiliser cette journée pour préparer la mobilisation dans la durée, avec une action forte (RDV 8h30 Porte-de-Paris avec les parents), avec une AG pour décider des suites, y compris la reconduction de la grève (à 11h à la bourse du travail), avec des ateliers de travail et de réflexion l’après-midi ;
  • à articuler notre mobilisation avec les parents en favorisant les rencontres des enseignants avec les parents et des parents entre eux.

Cet appel est soutenu par l’intersyndicale dyonisienne 1er degré et 2nd degrés SUD Education – SNUIPP – SNUDI-FO – SNES – CGT


Compte-rendu de la mobilisation du 5 mai pour des moyens à Bobigny - premier et second degré, enseignants et parents d’élèves.

Cette mobilisation s’inscrit dans la mobilisation pour des moyens et un plan d’urgence pour la Seine-Saint-Denis.

L’opération école et collège déserts a été bien suivie par les parents d’élèves de la ville dans les écoles :

  • 30% de parents n’ont pas envoyé leur enfant à la maternelle Molière
  • 40% à la maternelle Louise Michel
  • 40% à l’élémentaire Marie Curie
  • 60% à l’élementaire Paul Vaillant-Couturier
  • 80% à l’élémentaire Paul Eluard

Dans les collèges aussi, le mot d’ordre a été bien suivi :

  • 90% d’élèves ne se sont pas présentés à Jean-Pierre Timbaud
  • 90% au collège Auguste Delaune
  • 95% au collège République
  • 95% au collège Pierre Sémard

De nombreux personnels se sont mis en grève dans les écoles et collèges de la ville, en particulier au collège Jean-Pierre Timbaud (50% de grévistes) et au collège Pierre Sémard (75% de grévistes).

La manifestation du matin, qui a conduit une centaine de parents, accompagnés parfois de leurs enfants, et d’enseignants de la DSDEN à la préfecture. Le rassemblement du midi à la préfecture a mobilisé 200 personnes, dans une ambiance dynamique, combattive et conviviale.

Parents et enseignants de Bobigny, dans l’unité, dénoncent :

  • un nombre croissant d’enseignants non formés ;
  • trop d’absences non remplacées ;
  • des effectifs par classe trop importants ;
  • des écoles, collèges et lycées surchargés ;
  • un manque de personnels non enseignants ;

Opération écoles/collèges désert vendredi 15 mai à Aubervilliers - Grève et AG le 19 mai

La journée du 15 mai est à l’initiative des parents d’élèves de la ville. Elle s’inscrit dans la continuité des mobilisation des mois de mars et avril (grèves de ville, AGs parents/enseignants, journées collège déserts).

Le 19 mai les écoles et collèges de la ville seront en grève et en assemblée générale de ville.

Nous revendiquons une augmentation massive des moyens pour l’éducation à Aubervilliers et en Seine-Saint-Denis. Plus particulièrement, pour le second degré nous revendiquons pour chaque établissement du département :

  • 20 postes d’enseignants supplémentaires, au moins 2 postes d’assistants d’éducation supplémentaires, un-e assistant-e social-e à temps plein, un infirmerie ouverte à temps plein, un-e conseiller-e d’orientation psychologue à temps plein ;
  • le recrutement d’agents techniques et d’entretien pour assurer tous les remplacements et augmenter les effectifs dans les équipes ;
  • les mêmes chances de réussite pour nos élèves que partout ailleurs !