SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


mardi 21 novembre
RIS Noisy-le-Sec
Grève profs/agent-e-s des collège mardi 21 novembre

jeudi 23 novembre
Stagiaires, formateur-trices et personnels de l’ESPE : tou-tes en grève !

lundi 27 novembre
Stage antihiérarchie 27 et 28 novembre 2017 à Paris

mercredi 29 novembre
AG du collectif des enseignant.e.s de classes d’accueil mobilisés mercredi 29 novembre à 13h30 à la bourse du travail de Bobigny

mercredi 6 décembre
RIS Aubervilliers

jeudi 7 décembre
RIS BONDY

mardi 12 décembre
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

jeudi 14 décembre
[Réservé aux adhérent.e.s] Stage fédéral juridique niveau 1 : « Les statuts et le juridique au service des personnels et de l’animation syndicale » à Paris

jeudi 14 décembre
RIS Bagnolet

lundi 18 décembre
Stage syndical "Au croisement des oppressions - Où en est-on de l’antiracisme à l’école ?" les 18 et 19 décembre 2017 à Saint-Denis

mardi 19 décembre
AG du district 4 (Aulnay - Sevran - Tremblay - Villepinte) - 18h30, au Delyss, 5 rue des deux gares, métro Gare du Nord

jeudi 18 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

vendredi 19 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

jeudi 8 février
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

lundi 12 mars
Stage syndical pour les assistant-es d’éducation et assistant-es pédagogiques

SERVICE MINIMUM D’ACCUEIL
Article publié le 29 juin 2008

29 juin 2008:Projet de loi de restriction du droit de grève

Service minimum de garderie contre service maximum d’éducation

Le choix du gouvernement !

Face à toutes les inquiétudes des parents d’élèves et des enseignants quant à la politique du moins d’éducation qu’il mène depuis des mois (moins d’enseignements , moins de remplaçants, moins de RASED…) le gouvernement qui a choisi de ne pas y répondre tente à présent de nous faire taire en légiférant pour restreindre le droit de grève et en profite dans la foulée pour substituer le droit à l’éducation par le droit d’accueil . En effet, dans l’article 2 du projet de loi, il est mentionné que « …tout enfant scolarisé dans une école maternelle ou élémentaire publique est accueilli pendant le temps scolaire obligatoire pour y suivre les enseignements prévus par les programmes. Lorsque ces enseignements ne peuvent pas être dispensés, il bénéficie d’un service d’accueil… » La raison pour laquelle « les enseignements ne pourraient pas être dispensés » n’étant pas spécifiée, des agents municipaux pourraient donc assurer l’accueil des enfants non seulement en cas de grève mais également en cas d’absence d’un enseignant (maladie). Avec une telle mesure on ne risque pas de voire augmenter les moyens de remplacement mais plutôt de les voir régresser ainsi cela entérinerait définitivement le manque (voire à terme la suppression) de remplaçants (ZIL, Brigades). Cet article confirme donc la menace d’une externalisation des missions de l’école et la décentralisation rampante du premier degré.

C’est pourquoi, contre le service minimum de garderie que veut imposer le gouvernement, SUD EDUCATION CRETEIL demande le retrait de ce projet de loi, et lutte pour un service maximum d’éducation.