SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Rythmes : on continue ? - communiqué
Article publié le 14 janvier 2014

2014-01-14_proposition-IS-93-rythmes L'intersyndicale nationale de décembre s'est placée nettement en retrait. L'unité obtenue, au lieu de servir à envisager la poursuite de la mobilisation comme nous le souhaitions, a abouti à un texte très général sans aucune perspective de lutte, que la fédération SUD Education n'a pas signé.
Lire le Blues des ryhtmes 5.

Les perspectives de mobilisation reviennent donc au niveau local : villes, ou départements.

SUD Education 93 se place donc résolument dans la logique d'une démarche départementale unitaire, en faveur d'une initiative intersyndicale de mobilisation, qui pourrait être par exemple le 29 en même temps que l'intersyndicale du 94, ou à l'occasion du CDEN du 13 février comme envisagé par le SNUDI-FO. Une proposition est envoyée en ce sens au SNUIPP, au SNUDI et à la CGT Educ'action 93 (voir ci-dessous).

La convergence d'initiatives locales doit permettre d'aboutir rapidement à redynamiser la mobilisation nationale.

----------------------

Communication à l'intersyndicale le 14 janvier 2014:

Camarades,

le courrier du SNUDI-FO au SNUIPP 93 nous donne l'occasion de rebondir sur la proposition faite d'une intersyndicale qui pourrait au plus vite envisager une intitiative commune pour la suspension/abrogation du décret rythmes.

Nous portons à votre connaissance, si vous l'ignoriez, le rassemblement prévu le 29 janvier devant la DSDEN de l'intersyndicale SUD-SNUIPP-FO dans le 94. Cela pourrait aussi constituer une échéance possible en vue d'une mobilisation.

Quoi qu'il en soit, nous estimons également indispensable qu'une initiative commune puisse permettre de poursuivre la mobilisation contre l'application d'un décret largement rejeté par les collègues et qui aboutit à dégrader les rythmes des élèves et les conditions de travail des enseignants.

Salutations syndicalistes,

SUD Education Créteil