SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


mercredi 18 octobre
Soitée de soutien au lycée de la Plaine
Lycées mobilisés du 93 : cortège commun le 10 octobre et prochaine AG le 18 octobre
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ATTEE DU DÉPARTEMENT

jeudi 19 octobre
Assemblée Générale du Travail Social Ile de France – 18h - BT Paris

jeudi 2 novembre
Stage du GFEN - Construire l’égalité dans nos classes... Quelles pratiques ?

vendredi 3 novembre
Stage du GFEN - Construire l’égalité dans nos classes... Quelles pratiques ?

jeudi 16 novembre
Stage "Militer dans le 93 "

lundi 20 novembre
Manifestation nationale du Travail Social Ile de France

mardi 21 novembre
RIS Noisy-le-Sec

lundi 27 novembre
Stage antihiérarchie 27 et 28 novembre 2017 à Paris

mardi 19 décembre
AG du district 4 (Aulnay - Sevran - Tremblay - Villepinte) - 18h30, au Delyss, 5 rue des deux gares, métro Gare du Nord

jeudi 18 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

vendredi 19 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

Rythmes : on continue - appel unitaire le 5 décembre
Article publié le 21 novembre 2013

2013-11-21_communiqué-grève-5 déc L'intersyndicale SUD-CGT-FO s'est réunie avec le SNUIPP hier mercredi 21/11.
Nous sommes parvenus à fixer une date de mobilisation commune, le jeudi 5 décembre, pour laquelle nous appelons à la grève.

L'interfédérale SUD-CGT-FO-FAEN, éducation et territoriaux (animateurs, ATSEM) appellera donc sur les mots d'ordre que les collègues ont massivement rejoint dans le 93 (la plupart des villes entre 70 et 90 % de grévistes) et dans le 94 (80 % de grévistes) :
  • suspension immédiate de l'application du décret rythmes ;
  • abrogation du décret rythmes.
Même si nous ne sommes pas opposés à une concertation sur la question des rythmes, ce décret n'est pas amendable : comme cela est désormais flagrant dans les villes qui l'appliquent, il s'agit d'une mesure de territorialisation de l'école (casse du cadre national, prise de pouvoir de la ville sur les locaux, sur la pédagogie...) et non sur les rythmes (aggravation des rythmes, enfants déphasés, perte de repères temporels, confusion entre classe et activités périscolaires...).

Nous regrettons que le SNUIPP ait refusé de rejoindre nos mots d'ordre, parce qu'il s'opposait :
- à un appel clair pour l'abrogation,
- à une démarche unitaire avec les territoriaux.

L'interfédérale estime que ce sont des conditions indispensables à une victoire que, plus que jamais, nous estimons possible.

L'appel commun à la grève du 5 est cependant un acquis important pour la victoire.


Travaillons d'ici le 5 décembre à renforcer l'unité enseignants-territoriaux (discussions, AG communes...) et parents-enseignants (information des parents sur l'application du décret rythmes et ses conséquences sur leurs enfants, décryptage des enjeux réels du décret, réunions...).

Le journal rythmes mis à jour et le Blues des rythmes édité par le syndicat (numéro 4 à paraître en début de semaine prochaine) sont disponibles pour vous aider dans cette tâche.